Hartley coeur à vif : que son devenus les acteurs ?

Hartley cœur à vif. Une série qui nous a bercés dans les années 90 avec des personnages tels que Drazic, Anita, Nick Poulos… Vous vous demandez sûrement ce que sont devenus les acteurs de cette belle série. La réponse de votre préoccupation est ici.

Hartley cœur à vif

Hartley cœur à vif est une série australienne de 201 épisodes tournée de 1994 à 1999 qui met en scène le lycée d’Hartley en Australie. Ce dernier regroupe des étudiants de toutes origines. La série aborde les problèmes que rencontrent les jeunes. On assiste à des problèmes et disputes en permanence. La série fait voir les tribulations de Charlie, le premier de la classe, Costa, le bon copain, Katerina, la chipie et Bolton, le rebelle. Il ne faut pas oublier non plus le bouillonnant Drazic et la belle Anita Sheppers. Chaque épisode a sa petite histoire avec sa morale et tous les sujets sont abordés : drogue, sexe, violence, handicap…

Que sont devenus les acteurs de Hartley cœur à vif ?

  • Callan Mulvey dans le rôle de Drazic Bogdan.

Après son rôle de Drazic qui l’a fait gagner en notoriété, Callan a eu à jouer d’autres rôles à la télévision et au cinéma. Son rôle le plus récent au cinéma est celui de Jack Rollins dans Blockbuster Avenger: End game. En mai 2004, sa carrière est interrompue par un grave accident de voiture. Après ce drame, il est méconnaissable puisqu’il est atteint sur toute la partie gauche de son corps : mâchoire broyée, os de son visage disloqués, multiples fractures notamment au niveau de la jambe gauche et de la cheville et surtout, il perd la vision d’un œil. Il s’en sort miraculeusement et après diverses chirurgies et tourne plusieurs séries à partir de 2006 telle que Summer Bay, Sea Patrol, Underbelly, Rush, Power. Au cinéma il tourne dans The hunter, Batman v Superman : L’Aube de la justice, Captain America, Le soldat de l’hiver, Kill Me Three Times. Il se marie décembre 2010 avec une enseignante du nom Rachel Thomas.

  • Alex Dimitriades dans le rôle de Nick Poulos

Après cette série, Alex a tourné dans d’autres films et séries tels que Farscape, Les septs vérités, Gigolo malgré, La gifle. Pour ce dernier film, il reçoit un ACTAA Award en 2012 en tant que meilleur acteur.

  • Abigail Anne Tucker dans le rôle de Jodie Cooper

Elle est devenue aussi auteure-compositrice-interprète. Elle a joué dans d’autres séries comme Nos vies secrètes (2001-2003) où elle se fait davantage connaître en tant que chanteuse. En 2003, elle sort son premier album Dreamworld et entame une tournée en Australie. En 2009, elle joue dans une pièce de théâtre intitulée The Poor Boy.

  • Ada Nicodemou dans le rôle de Katerina

Après son rôle dans Hartley cœur à vif, elle joue le rôle de Leah Patterson-Baker dans Summer Bay jusqu’à présent. Elle joue également le rôle de Dujour, la fille au « Lapin Blanc » et compagne de Choi, dans le premier Matrix.

  • Lara Cox dans le rôle d’Anita Sheppers

Elle s’est lancée dans le tournage de spots publicitaires. En 2012, elle obtient le prix d’excellence de la meilleure actrice aux Los Angeles Movie Awards dans la catégorie International pour The Boy Who’d Never Seen Rain. Entre 2007 et 2010, elle reprend ses études à l’université Jansen Newman Institute (Australie) et obtient son diplôme de psychothérapie.

Voilà un peu ce que sont devenus les acteurs de Hartley cœur à vif.

Continuer la lecture Hartley coeur à vif : que son devenus les acteurs ?

Épilateur à lumière pulsée : comment bien choisir ?

Acheter un épilateur à lumière pulsée (ou IPL en anglais) est un peu plus compliqué qu’acheter un rasoir jetable. De nombreux modèles existent avec souvent leurs particularités. Il peut être donc difficile de se retrouver dans toutes les offres disponibles. Dans cet article, des astuces vous sont données pour y arriver.

Qu’est-ce qu’un épilateur à lumière pulsée ?

L’épilateur à lumière pulsée est un appareil en électro-beauté qui consiste à épiler les poils indésirables du corps et du visage. Utilisable chez l’homme comme chez la femme, cet outil dispose de la nouvelle technologie à la lumière pulsée intense pour effectuer un traitement d’épilation complètement indolore. Il émet des flashs puissants qui se convertissent en chaleur une fois en contact avec les poils. Cette chaleur sera ensuite absorbée par le poil pour brûler la racine et empêcher ainsi sa repousse. L’efficacité de l’épilateur IPL est prouvée à 90 % de poils en moins après 5 séances. Mais quelques spécificités sont nécessaires pour bien choisir son épilateur.

Éléments à connaitre avant de choisir son épilateur

  • Le prix

Il faut savoir qu’un épilateur à lumière pulsée est un investissement un peu plus conséquent qu’un épilateur électrique. Ce se justifie aisément compte tenu de la technologie impliquée et des résultats quasi permanents.

  • L’ergonomie

Elle doit être adaptée à son utilisation et aux zones concernées. Ainsi, il est primordial que la prise en mains soit aisée. Il faut que l’appareil soit en mesure d’atteindre les zones plus complexes comme le maillot et les aisselles sans trop de difficultés.

  • L’intensité lumineuse ou la puissance

En toute logique, plus l’épilateur délivrera une intensité lumineuse élevée, plus il sera efficace.

  • Le spectre lumineux

Pour obtenir une épilation efficace, il faut bien veiller à choisir un appareil dont la longueur d’onde de lumière pulsée suit la norme imposée de valeurs comprises (entre 600 et 1100 nm).

  • La surface de la lampe

Il faut bien choisir la taille de la fenêtre d’exposition en fonction de la zone à traiter.

  • Les capteurs

Pour des raisons de sécurité, la plupart des appareils vendus sur le marché possèdent des capteurs qui assurent une épilation sans danger.

Les meilleurs rapports qualité/prix

Si votre budget se situe entre 250 et 400 euros, les modèles d’épilateurs IPL au meilleur rapport qualité/prix sont ceux qui vous conviennent le plus. Ces appareils disposent à la fois d’une durée de vie moyenne, de fonctionnalités satisfaisantes ainsi qu’une qualité conforme à leur prix. Dans cette catégorie, votre plus grand dilemme sera de vous demander quelle marque d’épilateur à lumière pulsée choisir. Évidemment, toutes les marques les plus connues proposent d’innombrables versions d’épilateurs dans cette fourchette de tarif.

Si vous recherchez un modèle récent très convoité, vous pourrez opter pour Braun Silk-Expert 5 IPL, le Philips Prestige Braun.  Il y aussi les tout nouveaux en vogue : Beurer IPL Velvet Skin Pro ou Babyliss Homelight Compact. Par contre, si vous optez pour des épilateur bon marché nous pourrions vous recommander Beurer Salon Pro System, Remington I-Light Prestige ou Remington I-Light Essential.

Parmi les meilleures ventes figurent le modèle Philips Lumea Prestige avec son coût relativement cher. Quant à Philips SC 2009/00 Lumea Prestige, il est d’une efficacité sans doute des meilleures et très pratique, car sans fil.

Continuer la lecture Épilateur à lumière pulsée : comment bien choisir ?

Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ?

Appelé communément maladie de civilisation, le diabète sévit dans toutes les régions du monde. On en distingue plusieurs types dont le diabète gestationnel. Voulez-vous savoir ce que c’est ? Réponse dans cet article.

Définition

Le diabète gestationnel est un diabète qui apparaît durant la grossesse, habituellement pendant le deuxième ou le troisième trimestre. Aussi appelé diabète de grossesse, ce diabète touche 3 à 20 % des femmes enceintes. Il se manifeste par une augmentation de la glycémie. Il résulte d’une résistance des cellules à l’action de l’insuline. Cela est causé naturellement durant la grossesse par les hormones du placenta.

Chez certaines femmes, le pancréas ne parvient pas à sécréter assez d’insuline pour contrebalancer l’effet de ces hormones, entraînant une hyperglycémie, puis un diabète. Dans la majorité des cas, il disparaît après l’accouchement. Mais la mère devient à risque de développer le diabète de type 2 (diabète non gestationnel) dans les années qui suivent.

Conséquences

En cas de diabète gestationnel, le surplus de sucre sanguin de la mère va traverser le placenta et parvenir au fœtus. Cela a pour effets de stimuler la sécrétion d’insuline chez le fœtus et donc de favoriser la prise de poids et sa croissance. Dès lors, il faudra s’attendre à un bébé avec une taille et un poids importants pouvant compliquer l’accouchement. Le plus souvent la mère risque un accouchement par césarienne.

Dépister pour prévenir les risques

Pour ne pas exposer le bébé à des risques de diabète, il est essentiel de faire un test de glucose pour détecter les troubles diabétiques dès le début de la grossesse. Si la glycosurie révèle la présence de sucre dans les urines de la femme enceinte, un dépistage du diabète gestationnel est effectué.

Différents tests peuvent servir à dépister une glycémie anormalement élevée. Aujourd’hui, le test dit de O’Sullivan a été supprimé. Dorénavant, on utilise d’emblée le test d’Hyperglycémie Provoquée par voie Orale (HGPO). En effet, la femme enceinte ingère 100 g de glucose puis la glycémie est mesurée toutes les heures durant 3 heures. Seuils pathologiques :

  • H0 > 0.95 g/l ; H1 > 1.85 g/l ; H2 > 1.55 g/l ; H3 > 1.45 g/l
  • deux mesures de glycémie veineuse égale ou supérieure à ces seuils
  • une mesure de glycémie veineuse égale ou supérieure à ces seuils est signe l’intolérance au glucose.

Le test de l’OMS est récent. Après une prise de 75 g de glucose, on mesure la glycémie veineuse 2 heures après : si on obtient plus de 1,4 g/l, le diabète gestationnel est avéré. En revanche, un dépistage du diabète gestationnel est systématique si vous avez l’un des facteurs de risque suivant :

  • antécédents de diabète gestationnel lors d’une grossesse précédente
  • antécédents de macrosomie
  • antécédents familiaux de diabète (père, mère, frères, sœurs)
  • âge de la femme enceinte supérieur à 35 ans
  • obésité ou surpoids (IMC supérieur ou égal 25).

Traiter la femme enceinte diabétique est primordial. Gare au diabète pendant la grossesse. Il est important d’adapter son mode de vie et son menu pour éviter diabète gestationnel.

Continuer la lecture Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ?

Sécheresse vaginale : comment ne plus en avoir ?

La sécheresse vaginale est une situation qui touche beaucoup de femmes. Elle peut se déclarer à tous les âges mais elle est plus fréquente chez les femmes ménopausées, les femmes enceintes et les jeunes mères. La sécheresse vaginale est tout simplement un défaut d’humidification du vagin. Lorsqu’une femme en souffre, elle a le vagin sec, ce dernier n’étant plus lubrifié naturellement. Cela entraine une baisse de l’excitation sexuelle et des rapports sexuels douloureux. Ce phénomène peut devenir très gênant pour le couple. Dans cet article, nous vous donnons des solutions pour prévenir et traiter la sècheresse vaginale.

Causes et symptômes de la sécheresse vaginale

En connaissant les causes de la sécheresse intime, vous pourrez déjà avoir une idée de ce qu’il faut faire pour la prévenir. Ce qu’il vous faut savoir, c’est que l’humidification de votre vagin est assurée grâce aux œstrogènes. De ce fait, un manque d’œstrogènes entrainera forcément un défaut de lubrification de votre vagin. À un moment donné, le manque d’œstrogènes ne peut pas être évité chez les femmes à la ménopause. C’est bien pour cela qu’elles sont les plus touchées par la sécheresse vaginale.

Par ailleurs, vous pouvez souffrir d’un vagin sec suite à la prise de certains médicaments. En fait, cette situation peut être l’effet secondaire de médicaments comme les antidépresseurs et les antihistaminiques. De même, le stress, les infections vaginales et une mauvaise hygiène ou une hygiène inadaptée du vagin peuvent être la cause d’une sécheresse intime

Vous pourrez déduire que vous souffrez de sécheresse vaginale si vous sentez :

  • des douleurs pendant vos rapports sexuels
  • des démangeaisons
  • une impression de brûlure
  • des sensations d’irritation au niveau de votre partie intime.

Heureusement, des solutions existent pour prévenir et traiter la sécheresse vaginale.

Prévention et traitement de la sécheresse vaginale

Il vaut mieux prévenir que guérir ! Cette assertion n’a jamais eu autant de sens que dans ce cas de figure. Afin de ne pas souffrir de sécheresse vaginale, nous vous conseillons d’abord d’éviter de fumer. En effet, les substances contenues dans le tabac contribuent au manque d’œstrogènes. Evitez de porter des vêtements trop collés à votre corps afin d’aérer votre vagin. Vous pensez certes à votre hygiène intime mais les toilettes vaginales trop fréquentes peuvent détruire la flore vaginale. De même, évitez d’utiliser les produits parfumés au niveau de votre vagin.

Si vous souffrez déjà de sécheresse vaginale, ne vous en faites pas. Rendez-vous chez votre gynécologue et parlez-en avec lui. Il vous prescrira des produits pouvant éviter son aggravation. Il s’agit généralement d’un lubrifiant en ovules et en gel. Cela permettra d’humidifier de nouveau votre vagin. En outre, pendant les rapports sexuels, vous pouvez utiliser un lubrifiant vaginal. Cela facilitera la pénétration. C’est important aussi bien pour votre partenaire que pour vous-même. Toujours dans le même ordre d’idées, un vieux remède de grand-mère consiste à mettre dans votre vagin une boule fraiche de beurre de karité avant les rapports sexuels. Pour les femmes à la ménopause, le médecin vous prescrira une cure à base d’hormones. Cela augmentera le nombre de vos œstrogènes.

 

Continuer la lecture Sécheresse vaginale : comment ne plus en avoir ?

Buzzville : Jouez gratuitement et gagnez des cadeaux !

Avec les prouesses technologiques, les jeux ont connu une évolution très étonnante. Plus faciles à jouer et d’accès, ils changent l’univers des adolescents. Que ce soit sur PC, tablette ou Smartphone, ils sont devenus irrésistibles. Jouer seul est bien mais jouer avec d’autres est beaucoup plus fun. Les jeux en ligne offrent bien la possibilité de jouer avec de multiples adversaires pour repousser ses limites. Mais que choisir entre gagner virtuellement dans un jeu et c’est fini, et gagner avec une récompense physique ? Certains jeux offrent cette dernière option mais sortir des euros pour des jeux et ne rien gagner en retour n’est pas du tout intéressant. Il existe une solution. Une plateforme de jeux gratuits qui vous permet de gagner des cadeaux. Ah oui ! Elle existe vraiment. Son nom ? Buzzville ! On en parle ici.

Bienvenue sur Buzzville

Site de jeux gratuits, Buzzville vous permet de gagner des cadeaux lorsque vous remportez vos parties. Vous pouvez vous y inscrire gratuitement. Ainsi, vous avez accès à plus d’une dizaine de jeux originaux et amusants. Les jeux multi-joueurs sont ceux vous permettant de remporter des gains.

Buzzville : comment ça marche ?

Sur la page de Buzzville, une barre en haut à gauche vous dit comment atteindre votre prochain cadeau. En réalité, cette barre est une jauge et n’est présente que pour une certaine période. La durée restante est affichée sous forme de décompte vous présentant, jours, heures, minutes et secondes restantes pour vous permettre de la remplir avec vos gains dans les jeux que vous faites. Il en existe deux sortes : les jauges de diamants et les jauges à étoiles. Le principe est le même pour les deux. À droite de la jauge, se trouve le nombre de diamants ou d’étoiles qu’il faut atteindre pour gravir les différents paliers. À droite toujours, se trouve les différents cadeaux que vous pouvez gagner en atteignant chaque pallier.

Comment jouer et gagner ?

Sélectionnez votre jeu, jouez vos parties et vos gains de diamants ou d’étoiles sont automatiquement comptabilisés par la jauge. En obtenant des étoiles, vous récoltez le cadeau du palier le haut que vous avez atteint. Il en est de même pour les diamants. Vous pouvez gagner des diamants lors des jeux au cours des missions. Ces diamants peuvent être échangés contre des étoiles sur la boutique cadeaux. Le fait de prendre un cadeau dans la boutique ne vous enlève pas de la jauge sa valeur en diamants.

Toutefois, certains jeux nécessitent des diamants pour jouer. Ceux-ci sont retirés de la jauge lorsque vous acceptez jouer ces jeux. Pour les premiers niveaux de la jauge, la tâche vous revient car ces niveaux sont fixes. Mais pour les niveaux les plus élevés, c’est une histoire entre vous et les autres joueurs.

Sur Buzzville, les cadeaux gagnés grâce à la jauge vous sont rapidement attribués et délivrés lorsque vous en faites la demande.

Continuer la lecture Buzzville : Jouez gratuitement et gagnez des cadeaux !

Porter des espadrilles pendant l’été

Mis en avant

Sous un soleil d’été accablant, plus de souci à vous faire quant au choix des chaussures à porter. Les espadrilles sont à votre portée quelle que soit votre bourse. Ce sont des chaussures adéquates, celles qu’il vous faut absolument  pour vivre aisément cette période chaude de l’année tout en gardant le style glamour. L’espadrille, c’est ce qui convient le mieux à votre pied en été.

Des chaussures adaptées pour l’été

L’été, c’est beau mais l’été, c’est aussi très chaud ! C’est une période où l’on doit s’habiller de façon décontractée pour éviter la déshydratation et pour ne pas étouffer sous  la chaleur. C’est cependant une belle saison pour la mode. Les habillements de toutes sortes font sensation dès les premiers rayons. Certaines femmes aiment la longue jupe un peu bohème, le top à l’espagnole pour exposer leurs belles épaules au soleil, d’autres, la robe embellie d’un motif tropical, le short en jean qui se faufile de la ville à la plage. Les hommes aiment tous les tops unis ou imprimés. 

Mais sous ces ensembles, il faut aussi penser à la chaussure adaptée. Pour cela, il n’y a rien de plus stylé que de mettre de l’ espadrille . C’est la chaussure idéale non seulement pour faire tendance mais aussi pour bien se sentir. Il y en a de toutes les formes qui se mixent à merveille avec les looks d’été quels que soient vos lieux de fréquentation. L’espadrille est une chaussure légère de toile, à semelle de corde tressée, attachée au pied par un lacet entourant la cheville. Depuis des années, elle fait ces preuves en tant que chaussure fabuleuse à ne pas mettre de côté en été.

Aujourd’hui plus que jamais, les espadrilles ont la cote. Ces chaussures se sont en effet imposées sur les podiums et sont devenues de véritables accessoires de mode. Simples, légères et richement stylées, elles sont le symbole de la belle saison. Elles se déclinent en chaussures fantaisistes, authentiques, accessoires de mode, nu-pieds ou pantoufles.

Soyez à la mode estivale à moindre coût

Autre que la raison de rester décontracté, de plus en plus, la traditionnelle semelle de l’espadrille est faite en corde véritable et avec du caoutchouc pour renforcer la résistance de la chaussure et pour donner un joli confort aux pieds. De plus pour qu’elle soit au goût des élégantes gens et pour créer un look résolument tendance de l’été, elle est couverte de rubans et de motifs.

Quelle que soit la taille de vos pieds et celle de votre bourse, vous pouvez avoir les meilleures espadrilles de bonne qualité pour passer un été en ayant les pieds légers. Vous trouverez des espadrilles ouvertes ou à nouer aux chevilles, de toutes pointures ; elles ont des semelles plates ou à talons compensés ou plateformes. Quels que soit votre goût et vos moyens, vous trouverez l’espadrille qu’il vous faut pour être sublime en cette période d’été.

Ne voyez-vous pas à présent que vous n’avez pas à vous plaindre de l’été à cause des chaussures ? Faites simplement le choix des espadrilles et vous rayonnerez aux couleurs de l’été.

 

Continuer la lecture Porter des espadrilles pendant l’été

Déni de grossesse : quelles sont les causes et les symptômes ?

Vous en avez sûrement déjà entendu parler de déni de grossesse. Qu’est-ce que le déni de grossesse ? Quelles en sont ses causes et symptômes ? Ce sont là des questions que vous vous êtes peut-être posées à propos. Nous vous répondons dans cet article.

Notion de déni de grossesse

Le déni de grossesse désigne l’attitude d’une femme qui ne se sait pas enceinte. Le déni est un phénomène inconscient de défense, une protection mise en place contre quelque chose de très douloureux. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la femme ne simule pas. Parfois qualifié de déni total, le déni de grossesse doit être différencié de la dénégation de grossesse, ou déni partiel, qui comporte une part de conscience, oscillatoire ou non, du fait d’être enceinte. Selon les spécialistes, le déni de grossesse ne peut être considéré comme une pathologie médicale, mais plutôt comme un trouble de nature psychologique. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les adolescentes qui sont concernées.

Causes

Derrière chaque déni de grossesse il y a une histoire personnelle, intime, courant parfois sur plusieurs générations. Les spécialistes évoquent différents éléments dans la genèse de la psychopathologie du déni de grossesse : l’ambivalence du désir d’enfant, des conflits intrapsychiques non résolus, le rapport au corps, le rapport à la sexualité, la pauvreté de la communication des émotions, les problématiques trans-générationnelles des éventuels traumatismes passés ou actuels, un trouble de l’adaptation…

Plusieurs facteurs peuvent conduire à un déni de grossesse :

  • une stérilité supposée (la femme se pense stérile et imagine ne jamais tomber enceinte)
  • des grossesses très rapprochées
  • le contexte familial, notamment pour les adolescentes
  • l’enfant d’une liaison extraconjugale
  • un bébé non désiré
  • le souhait d’une grossesse non médicalisée
  • une grossesse résultant d’une agression sexuelle…

Dans tous ces cas, c’est le cerveau de la femme qui est à l’origine du déni et l’inconscient a alors le pouvoir de commander le corps.

Symptômes

Le déni de grossesse se caractérise par une quasi-absence des signes habituels de grossesse (nausées, douleurs mammaires, prise de poids). La femme, pourtant effectivement enceinte, continue à avoir normalement ses règles, elle ne prend ni poids ni du ventre, pas de masque de la femme enceinte, à tel point que son entourage ne s’aperçoit de rien. Parfois, les symptômes du déni de grossesse se confondent facilement avec des problèmes quotidiens comme des saignements confondus avec des règles. Ils peuvent être confondus aussi avec des maux de ventre que l’on relie directement au système digestif.

Le corps n’est pas en plein déni puisqu’il change mais il ne le montre pas. En effet, lors d’une grossesse, l’utérus bascule vers l’avant alors que dans le cas d’un déni, ce dernier va se mettre à la verticale. Mais alors où se cache le fœtus qui se développe ? Et bien il se situe sous les côtes de la future maman. C’est pour cette raison que le ventre ne grossit pas, il peut être légèrement bombé mais rien de bien alarmant. Pour ce qui concerne les mouvements du bébé, eux aussi peuvent être confondus avec des ballonnements. La faible prise de poids peut justifier certains écarts, si minimes soient-ils.

Continuer la lecture Déni de grossesse : quelles sont les causes et les symptômes ?

Déclenchement accouchement : comment accélérer le processus naturellement ?

« Comment se passe un accouchement ? » Toutes les femmes ont déjà posé cette question à des femmes qui ont accouché une fois ou à elles-mêmes. Eh bien, en bref, l’accouchement comporte plusieurs étapes : le travail, la dilatation, la respiration et l’expulsion. Les étapes les plus difficiles sont la préparation et le travail qui pourraient nécessiter un déclenchement d’accouchement. Rassurez-vous, un accouchement déclenché dans les bonnes conditions n’a aucun risque. Dans quels cas accélérer l’accouchement et comment déclencher de façon naturelle le travail ? Si vous vous êtes déjà posé des questions du genre, alors cet article est le vôtre.

Signes annonciateurs du travail chez la femme enceinte

Ce sont des signes qui annoncent la venue du bébé. Ceux remarqués sont souvent une pression réduite de l’utérus sur le diaphragme. Il y a également l’intensification des contractions. L’intervalle des contractions est souvent réduit et est pour la plupart compris entre 5 et 10 minutes. Le signe le plus rassurant est l’ouverture ou la dilatation du col de l’utérus et la perte des eaux. Quand ses signes apparaissent, c’est que l’accouchement est tout proche.

Dans quels cas déclencher l’accouchement ?

Le déclenchement de l’accouchement intervient dans les cas suivants :

  • mauvaise préparation : qui pourrait être à l’origine du retard de l’apparition des premiers signes du travail 
  • pas de travail pas d’accouchement.
  • grossesse prolongée : cela signifie que la grossesse a dépassé son terme et tend vers 42 semaines
  • rupture de la poche des eaux sans les vraies contractions : la membrane protégeant le fœtus se rompt entraînant la perte du liquide amniotique et augmentant le risque d’infection du fœtus.

Comment provoquer un accouchement ?

Lorsque tout se déroule normalement pendant votre grossesse, attendez-vous aux contractions, signes du travail dès la 40ème semaine. Dans le cas contraire, un accouchement provoqué est nécessaire. Les méthodes naturelles recommandées sont :

  • faire des exercices physiques : ne pas rester coucher ou assise toute la journée, il faut  bouger, effectuer des mouvements simples et non pénibles
  • faire l’amour avec son partenaire : le sperme de l’homme contient de la prostaglandine, hormone capable de provoquer des contractions ; veillez donc à ce que l’homme éjacule dans votre vagin
  • stimuler les mamelons : soit par le massage de vos seins ou à l’aide d’un tire-lait ; cette stimulation a pour conséquence de provoquer la synthèse de l’ocytocine à travers votre sang, ce qui va déclencher les contractions qui précèderont le travail
  • se relaxer en se libérant de ses peurs : lorsque vous êtes relaxe et calme, vous empêchez le stress de prendre le dessus et donc de bloquer les contractions
  • boire de l’eau ou une infusion de feuilles de framboisier : la boisson vous évite la déshydratation et le stress ; ce qui devrait accélérer les contractions ; prendre également des bains pour mieux se sentir dans sa peau
  • consommer de préférence de l’ananas ou de l’ail : la bromélaïne contenue dans l’ananas lutte contre la constipation et permet d’aller à la selle. L’ail aussi facilite la digestion et augmentera vos envies d’aller à la selle. Cela qui favorisera la descente vers le bas-ventre du bébé, qui exercera une pression sur le col.

Voilà un peu comment déclencher l’accouchement par des méthodes naturelles. En outre, vous pourriez également pratiquer l’acuponcture sous la recommandation de votre médecin ou sage-femme.

Continuer la lecture Déclenchement accouchement : comment accélérer le processus naturellement ?

Crème dépilatoire : comment bien la choisir ?

Voulez-vous résoudre le problème des poils sans en créer d’autre ? Mes belles dames, prenez le soin de faire le choix de la crème dépilatoire idéale. Ainsi, vous allez pouvoir vous faire sexys en portant les décolletés et les munies jupes sans craindre les regards inquisiteurs.

À la découverte de la crème dépilatoire

La crème dépilatoire est un produit cosmétique de nature chimique permettant une épilation par désintégration des poils sur lesquels elle est appliquée. Elle est réalisée avec des actifs alcalins comme l’acide thio glycolique. Ces actifs ont le pouvoir de détruire entièrement les poils, en désintégrant la kératine que ceux-ci contiennent. Il ne s’agit donc ni de couper le poil comme avec un rasoir, ni de l’arracher comme avec de la cire, ni avec un épilateur électrique ou une pince à épiler. La crème dépilatoire est très pratique pour vous qui n’avez pas beaucoup de temps.

Elle est indolore et permet de s’épiler rapidement juste avant de prendre une douche. Rassurez-vous, mes belles, il est rare d’avoir des poils oubliés sur les jambes, comme cela peut être le cas avec la cire. La repousse des poils est un peu moins rapide qu’avec un rasoir. Vous pouvez jouir jusqu’à une semaine de douceur avant de recommencer. Sûrement, vous vous posez la question sur les inconvénients. Soyez sans craintes mes dames. Les fabricants ont fait de gros efforts de ce côté-là.

Suivant la marque, le parfum peut varier et être plus ou moins agréable pour éviter les odeurs désagréables, voire ultra-chimiques que la crème peut parfois dégager. Pour rendre votre crème efficace avant l’usage, vous pouvez faire un gommage qu’il s’agisse des poils du visage, du maillot ou ceux du sexe. Cela rendra plus facile l’épilation des poils légèrement incarnés. En termes de rapidité et de simplicité d’utilisation, la crème dépilatoire remporte tous les suffrages.

Comment profiter de ma crème dépilatoire ?

Plusieurs critères entrent en jeu quand il s’agit de choisir la crème dépilatoire idéale. Vous devez prendre en compte la sensibilité de votre peau, les effets secondaires, les différentes sortes de crème sur le marché, la qualité de la crème et la taille de votre portefeuille. Même si vous n’avez pas une lourde bourse, vous pouvez toutefois trouver une crème dépilatoire de bonne qualité.

Chaque peau est unique et la sensibilité du corps varie d’un endroit à un autre. Il est très important de faire attention dans son choix surtout que les crèmes dépilatoires sont très actives et ne conviennent pas à tous les types de peau. Elles peuvent être à l’origine d’allergies, de bouton, des démangeaisons…C’est pour cela qu’il est nécessaire de se renseigner sur les composantes de la crème avant de la prendre. Aussi, pour éviter d’irriter votre peau, il faut la tester sur une petite surface de votre corps pour être sûre que vous n’êtes pas allergique ou que votre peau n’y est pas sensible.

Il existe diverses crèmes dépilatoires telles que Veet ou Minute Spray. Il vous revient de faire votre choix en prenant en considération les avantages et les inconvénients de chaque type. La qualité de la crème dépend de ses composantes et du résultat final après épilation. Après son usage, elle doit être en mesure d’éliminer les poils en quelques minutes et laisser la peau toute douce et lisse pendant un certain nombre de jours sans que vous ne subissiez des effets secondaires.

Continuer la lecture Crème dépilatoire : comment bien la choisir ?