Côte d’Ivoire – Onu-Femmes lance la campagne « HeForShe » pour l’égalité des sexes

Abidjan, Côte d’Ivoire – Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce mardi, au Palais de la Présidence de la République, à la cérémonie de lancement en Côte d’Ivoire de la campagne pour l’égalité des sexes ‘’HeForShe’’ d’ONU Femmes.

Intervenant à cette occasion, la Ministre de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l’Enfant, Mme Mariatou KONE, a salué les actions du Chef de l’Etat en matière de lutte pour l’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes ivoiriennes, notamment le renforcement des droits des femmes dans la Constitution de la 3e République et l’octroi de crédits aux femmes à travers le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) devant leur permettre d’avoir des activités génératrices de revenus.

Toutes ces actions ont permis, selon elle, de retirer la Côte d’Ivoire de la liste noire pour les violences faites aux femmes.

La Directrice Exécutive d’ONU Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, a, pour sa part, salué l’engagement du Président Alassane OUATTARA à agir pour l’égalité des sexes et promis d’accompagner la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre des actions en faveur de la promotion du genre.

Le Chef de l’Etat s’est, quant à lui, félicité de cette initiative salutaire et a pris l’engagement d’œuvrer résolument pour l’élimination de toutes les formes de violences basées sur le genre, par la mise en œuvre d’un Plan national d’actions de lutte contre les pratiques néfastes telles que les mariages précoces et les mutilations génitales féminines en Côte d’Ivoire d’ici 2020.

Il a rappelé que l’égalité entre les hommes et les femmes est un principe consacré dans la Constitution de la 3e République et a promis d’oeuvrer afin que ce principe devienne une réalité.

Le Président Alassane OUATTARA s’est, par ailleurs, inscrit sur la plateforme « HeForShe » et a reçu une distinction comme acteur de la campagne pour l’égalité des sexes.

Il devient ainsi le Premier Chef d’Etat africain francophone et le deuxième en Afrique, après le Président Paul KAGAME, à s’engager pour le mouvement HeForShe et à recevoir une distinction.


Source – AIP

Novembre 2017