Manifestations à Paris et Dakar pour réclamer la fin de l’esclavage des migrants en Libye

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté vendredi devant l’ambassade de Libye à Paris pour réclamer la fin de l’esclavage des migrants africains dans ce pays et dénoncer la « complicité » des dirigeants africains et occidentaux, a constaté l’AFP.

« Il n’y a pas de mots pour décrire ces images, ces tortures, ces exactions moyenâgeuses. Nous sommes ici pour mettre la pression, et nous allons continuer à le faire pour que cela cesse au plus vite », a expliqué à Paris à l’AFP le chanteur de rap Rost.

A Dakar, une centaine de personnes ont également manifesté vendredi pour dénoncer l’esclavage en Libye et réclamer des actions de la part de gouvernements africains.

« Cette manifestation vise à demander aux Etats africains de prendre les mesures qu’il faut. Les condamnations ne sont pas suffisantes, nous voulons des mesures concrètes pour tirer de Libye nos frères et soeurs « , a abondé le président de la section sénégalaise d’Amnesty Internationall, Seydi Gassama.

D’autres rassemblements sont prévus dans plusieurs pays ce samedi.

Plusieurs dirigeants africains ont demandé que le sujet soit mis à l’ordre du jour du sommet Union africaine-Union européenne des 29 et 30 novembre à Abidjan.

Le président français Emmanuel Macron, qui participera au sommet, a qualifié mercredi de « crimes contre l’Humanité » les ventes de migrants africains comme esclaves en Libye.


Source AFP

Novembre 2017