Ethiopie – Rencontre de coopération Sud-Sud sur l’atteinte des ODD en Afrique

Ethiopie – Les 15 et 16 novembre 2017 derniers, le centre de service régional pour l’Afrique (RSCA) du PNUD a organisé, à d’Addis-Abeba, la première rencontre de coopération Sud-Sud visant à impulser une dynamique pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) en Afrique.

Quatre pays donateurs ont été invités à partager leurs expériences positives.

  • L’Afrique du Sud avec son expérience liée à la Commission Vérité et Réconciliation ;
  • Le Rwanda avec le Fonds vert du Rwanda pour une économie verte ;
  • La Côte d’Ivoire avec le Programme Compendium des Compétences Féminines de Côte Ivoire ;
  • L’Ouganda avec son Cadre stratégique pour l’autonomisation des populations réfugiées et des populations hôtes (ReHoPE).

A cette rencontre, tous les pays donateurs ont montré un intérêt particulier pour cette expérience ivoirienne unique de valorisation des compétences féminines présentée par la Ministre Euphrasie KOUASSI YAO, Conseillère Spéciale du Président de la République chargée du « Genre », expérience qui contribue directement à l’atteinte de 9 des 17 Objectifs de Développement Durable à l’orée 2030.

Pour les pays demandeurs de cette solution innovante de lutte contre les inégalités entre les sexes, particulièrement le Sénégal, le Malawi, le Zimbabwe, l’Ouganda et la Guinée Bissau, l’un des facteurs de durabilité de ce programme réside dans son cadre institutionnel organisé autour d’une structure de gestion nationale, universitaire et assez stable qu’est la Chaire Unesco ‘’Eau, Femmes et Pouvoir de Décision’’ – dont la crédibilité est renforcée par un régulier contrôle de cette dernière par un comité de supervision comprenant la Présidence de la République et une dizaine de ministères sectoriels concernés.

Ces demandeurs de solutions se sont engagés à mettre en place leur Compendium des Compétences Féminines avec l’assistance et l’accompagnement de la Côte d’Ivoire dans le cadre d’un partenariat dont les termes seront finalisés dans les jours à venir.

La délégation ivoirienne, conduite par la Conseillère Spéciale du Président de la république chargée du genre, comprenait une représentante du Ministère des Affaires étrangères et une responsable de la Chaire Unesco ‘’Eau, Femmes et Pouvoir de Décision’’.


Revue de presse

Novembre 2017