Ma santé, mes droits: Campagne ONUSIDA pour la Journée mondiale de lutte contre le sida

À l’approche de la Journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre, l’ONUSIDA a lancé la campagne 2017 de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Intitulée Ma santé, mes droits, elle concerne le droit à la santé et se penchera sur les problèmes que rencontrent des personnes du monde entier lorsqu’elles veulent faire valoir leurs droits.

« Tout le monde, quel que soit son âge, son sexe, son lieu de résidence ou ses choix amoureux, a droit à la santé », a déclaré le Directeur exécutif de l’ONUSIDA Michel Sidibé. « Quels que soient ses besoins en matière de santé, chacun doit disposer de solutions sanitaires disponibles et accessibles, non discriminatoires et de bonne qualité ».

Le droit à la santé est inscrit dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels de 1966, en tant que droit de chacun de jouir du niveau de santé physique et mentale le plus élevé que l’on peut atteindre. Il inclut le droit de chacun à la prévention et au traitement des problèmes de santé, le droit de prendre ses propres décisions concernant sa santé et le droit d’être traité avec respect et dignité.

Cette campagne rappelle que le droit à la santé couvre bien plus que l’accès à des services de santé et des médicaments de qualité, et qu’il dépend aussi de toute une série de garanties importantes, notamment des systèmes d’assainissement et un logement adéquats, des conditions de travail saines, un environnement propre et l’accès à la justice.

Si le droit à la santé d’une personne est compromis, elle ne peut pas se protéger efficacement contre les maladies et les problèmes de santé, y compris le VIH, ou accéder au traitement et aux soins. Les personnes les plus marginalisées au sein de la société, notamment les professionnel(le)s du sexe, les consommateurs de drogues injectables, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les détenus et les migrants, sont souvent les moins en mesure d’accéder à leur droit à la santé ; ce sont aussi les plus vulnérables au VIH.

La plupart des Objectifs de développement durable sont liés d’une façon ou d’une autre à la santé. Atteindre ces objectifs, dont fait partie la fin de l’épidémie de sida comme menace de santé publique d’ici à 2030, dépendra largement de l’application du droit à la santé pour tous.

La campagne Ma santé, mes droits encourage les gens à partager leur point de vue et leurs préoccupations sur l’exercice de leur propre droit à la santé et à créer un mouvement mettant en lumière l’importance d’éradiquer les inégalités en matière de santé. Le matériel de campagne inclut des suggestions de tweets, des affiches et des cartes postales à télécharger et une brochure d’information avec les principaux messages à diffuser sur le droit à la santé.


Copyright – ONUSIDA

Novembre 2017