Allemagne – Un irakien soupçonné d’avoir organisé une traversée meurtrière interpellé

Un Irakien, soupçonné d’avoir organisé en 2015 une traversée en Méditerranée durant laquelle 54 migrants sont morts, a été interpellé mercredi dans le nord de l’Allemagne, a indiqué jeudi la justice allemande.

L’homme a été arrêté dans l’Etat régional du Schleswig-Holstein après avoir été reconnu par des réfugiés, a indiqué à l’AFP le porte-parole du Parquet de Kiel, Axel Bieler.

L’Irakien, âgé de 27 ans, est soupçonné de « trafic d’êtres humains suivi de morts », des faits qu’il conteste et qui sont passible de 15 ans de prison, a expliqué M. Bieler.

Selon la justice allemande, il ferait partie d’un groupe de passeurs qui aurait forcé le 28 octobre 2015 plus de 320 demandeurs d’asile à monter dans un bateau qui, parti des côtes turques, devait rallier la Grèce.

Constatant que l’embarcation ne pouvait manifestement pas supporter l’ensemble du groupe, plusieurs d’entre eux ont alors refusé de monter à bord mais les passeurs les ont contraint à embarquer en les menaçant avec des armes, selon M. Bieler.

Peu après le départ, les passeurs ont laissé les commandes à un migrant. Au bout d’une heure de traversée, le bateau a chaviré, tuant 54 personnes, d’après la même source.

Le Parquet de Kiel soupçonne le jeune Irakien d’avoir organisé cette traversée meurtrière: « il a pris les contacts et a mis sur pied toute la logistique avec ses complices », sans pour autant prendre part à la traversée, a déclaré le magistrat.

Le suspect, qui dispose d’un titre de séjour provisoire et vit avec sa femme et son enfant, est arrivé fin 2015 en Allemagne, année où le pays a accueilli 890.000 demandeurs d’asile, beaucoup fuyant conflits ou persécutions en Syrie, en Irak ou en Afghanistan.

Les tribunaux allemands ont condamné ces derniers mois plusieurs passeurs. En août dernier, le tribunal de Traunstein (sud-est) avait ainsi condamné trois Syriens à des peines allant jusqu’à quatre ans de prison ferme pour avoir participé à l’organisation d’une traversée en Méditerranée qui avait fait 13 morts en 2015.


Source AFP

Octobre 2017