Côte d’Ivoire – Ouverture de la conférence des premières Dames sur la protection des enfants

Les premières Dames des Etats de l’Afrique de l’ouest et du Sahel, ont entamé, mardi, à Abidjan des réflexions sur la lutte contre les violences, la traite et l’exploitation des enfants.

« En dépit des progrès significatifs réalisés par nos gouvernants ces dernières années, des milliers d’enfants restent menacés par la persistance de pratiques néfastes qui les privent de leurs droits ». A déclaré madame Dominique Ouattara, Première Dame ivoirienne, initiatrice de cette conférence.

« Ces menaces pour l’épanouissement de nos enfants requièrent de notre part des actions urgentes et concertées pour leur protection », a exhorté Madame Ouattara.


Pour Mme Ouattara présidente du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS), l’union et la concertation s’imposent pour mener à bien cette lutte. « Je crois fortement qu’en unissant nos forces, nous pourrons ensemble impulser, un profond changement », a-t-elle soutenu.

Par ailleurs, la présidente fondatrice de l’ONG Children Of Africa a invité ses paires à « éviter les amalgames et faire la distinction entre d’une part, les enfants de nos paysans qui les rejoignent quelques fois après l’école et effectuent des travaux légers et les enfants victimes de traite et d’exploitation ».

Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, saluant « cette belle initiative » de la première Dame ivoirienne a pour sa part proposé « la mise en place d’un comité conjoint en vue de suivre et d’évaluer les décisions issues de cette rencontre ».

Cette conférence internationale qui a pour thème central, ‘’Protection des enfants : quelle contribution des Premières dames dans la lutte contre les violences, la traite, l’exploitation et le travail des enfants en Afrique de l’Ouest et dans le Sahel ?’’, va être l’occasion d’aborder les questions de la lutte contre le travail des enfants, de violences, de traite et de l’exploitation.

La campagne régionale de communication pour un changement social et comportemental sur le projet ‘’Autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel’’ (SWEED) sera lancée au cours de ces assises d’Abidjan qui prendront fin mercredi.

Les Premières Dames de la Gambie, du Ghana, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et de la Sierra Leone participent, aux côtés de Dominique Ouattara, la Première Dame de Côte d’Ivoire à cette conférence.


Source APA

Octobre 2017