Le Pape François lance une campagne pour tendre la main aux migrants

Le pape François a donné ce  mercredi le coup d’envoi d’une campagne de la Caritas, l’organisation caritative de l’Eglise catholique, destinée à rapprocher migrants et réfugiés des communautés locales qui les ont accueillis.

« Les bras ouverts (…) il faut accueillir exactement comme ça, avec les bras grands ouverts » a déclaré Jorge Bergoglio, descendant lui-même d’Italiens ayant émigré en Argentine, en saluant des représentants de la Caritas et les milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre à l’occasion de l’audience générale.

Cette campagne d’action et de sensibilisation, d’une durée de deux ans, a pour but de provoquer un changement de mentalité envers les migrants et réfugiés.

« Nous ne faisons qu’une simple suggestion: entrez en contact avec un vrai migrant. Regardez-le dans les yeux, écoutez les raisons pour lesquelles il est parti de chez lui », a expliqué le président de Caritas International, le cardinal philippin Luis Antonio Tagle, cité dans un communiqué. « Je me rends bien compte que ça peut paraître impossible », a-t-il reconnu mercredi devant la presse, mais « tout le monde doit faire très attention aux lieux communs et chercher à les dépasser », a-t-il ajouté.

Les migrants « ne migrent pas pour le simple plaisir de migrer, ils le font parce que quelque chose les contraint à le faire », a assuré de son côté Bekele Moges, directeur de Caritas Ethiopie.

La Caritas compte mobiliser ses 165 représentations dans le monde pour favoriser ce rapprochement. « Notre rôle est de parler à qui a peur » des migrations, a ainsi expliqué son homologue pour l’Italie, Oliviero Forti. Quelque 244 millions de personnes ont émigré en 2015 dans le monde, dont 34 millions d’Africains, soit 34% du total, selon la Caritas.


Source AFP avec Caritas

Septembre 2017