Thaïlande – Le chef de la junte affirme savoir où se trouve l’ex-Première ministre en fuite

Le chef de la junte militaire thaïlandaise a assuré mardi « savoir où se trouve » l’ex-Première ministre Yingluck Shianawatra, supposément en fuite depuis fin août, pour échapper à un procès largement jugé politique.

« Je sais désormais où elle se trouve, mais je ne le révélerai qu’après le 27 septembre », a déclaré le général Prayut Chan-O-Cha devant la presse.

Sa condamnation, par contumace, doit en effet être prononcée mercredi 27 septembre par la Cour suprême, plus d’un mois après la date prévue.

Yingluck Shinawatra, dont le gouvernement a été renversé en 2014 par les militaires, n’a pas été vue depuis le 25 août, date à laquelle elle devait se présenter devant la Cour suprême pour entendre le verdict dans son procès pour « négligence » dans un programme de subventions accordées aux riziculteurs.

« Elle n’a pas encore fait de demande d’asile politique et je ne sais pas si elle sera en mesure de le faire », a ajouté Prayut.

Selon des sources au sein du parti de Yingluck et au sein de la junte, elle aurait rejoint son frère Thaksin, également ancien Premier ministre, à Dubaï. Elle espère pouvoir ensuite s’installer en Grande-Bretagne, selon une source au sein de la junte militaire, interrogée par l’AFP.

Les Shinawatra ont remporté toutes les élections nationales depuis 2001, mais les élites traditionnelles, militaires et juges, les voyant comme une menace à la royauté, ont démis par des coups d’Etat tous leurs gouvernements.

La junte militaire dément depuis fin août avoir passé un accord avec Yingluck pour organiser sa fuite, qui laisse le champ libre aux militaires pour réorganiser la scène politique.

Les deux co-accusés de Yingluck avaient été condamnés fin août à de lourdes peines: 42 ans pour son ancien ministre du Commerce Boonsong Teriyapirom, et 36 ans pour son adjoint.


Source AFP

Septembre 2017