Côte d’Ivoire – Lutte contre le cancer du sein: Lancement de la campagne Octobre Rose

La fondation agir contre les cancers (FAC) et le Programme nationale de lutte contre le cancer (PNLCA) ont procédé le mardi 19 septembre au lancement d’octobre rose, mois dédié  à la lutte contre le cancer du sein dans le monde.

Octobre rose 2017 sera organisé par le PNLCA en collaboration avec la Fondation Agir contre les Cancers et les Laboratoires HOFFMAN LA ROCHE.

Créée en juin 2017 par la journaliste Agnès Kraidy, la fondation agir contre les cancers entend entre autres sensibiliser la population sur le cancer et apporter de l’aide aux personnes atteintes.

« La sensibilisation est un axe très important dans la lutte contre le cancer du sein. Sensibiliser, informer les population favorise les prises en charge précoces ». a déclaré la journaliste Agnès Kraidy, présidente de la fondation agir contre les cancers (FAC). « La création de la fondation agir contre les cancers est pour nous une exigence vitale, comment nous engager en tant que femme de médias, personne touchée par le cancer pour permettre aux autres de garder espoir et engager une solidarité pour qu’ensemble, on puisse construire les moyens de lutte contre cette maladie », a-telle ajouté.

Madame Kraidy, a indiqué qu’octobre rose sera jalonné par plusieurs activités, notamment le CancerArt (lutter contre les cancers à travers l’art et célébrer l’entraide et la solidarité), des conférences-débat et des expositions photos sur la maladie.

Au cours de la cérémonie de lancement, Pr Adoubi Innocent, Directeur de coordination au  PNLCA, a annoncé la création du premier centre anticancéreux en Côte d’Ivoire. « Avec le centre anticancéreux qui ouvrira ses portes en 2018, la Côte d’Ivoire va pouvoir maîtriser cette épidémie qui est le cancer en général. Il est important que le gouvernement et la société civile puissent s’engager dans la lutte contre cette pathologie », a déclaré Pr Adoubi.

« La création du centre sera un soulagement pour les femmes atteintes du cancer du sein qui sont obligées d’aller à l’étranger pour faire la radiothérapie qui nécessite beaucoup de frais. Et celles qui n’ont pas ces moyens décèdent malheureusement. » A-t-il ajouté.

Près de 1 223 femmes meurent chaque année en Côte d’Ivoire du cancer du sein et près de 2 248 nouveaux cas sont diagnostiqués, selon Dr Bilé Augustin, chargé de communication au PNLCA. « 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein dans le monde », a-t-il indiqué. « 90% des cancers du sein peuvent se guérir s’ils sont  détectés tôt. » A-t-il notifié.

Pour dépister tôt le cancer du sein, la pratique de l’autopalpation des seins après les menstrues est vivement recommandée. Il faut également installer l’habitude de la mammographie chaque année à partir de l’âge de 25 ans.


Avec AIP et Afriki

Septembre 2017