Etats Unis – Une nouvelle accusation à caractère sexuel vise le groupe de médias Fox

Une ancienne éditorialiste de la chaîne d’information financière Fox Business Network accuse l’un des présentateurs vedettes de l’avoir violée, dans ce qui n’est que le dernier dossier en date d’une série qui empoisonne Fox depuis plus d’un an.

Scottie Nell Hughes, 37 ans, a assigné lundi devant un tribunal fédéral civil de New York le présentateur Charles Payne ainsi que la chaîne Fox News, selon des documents consultés par l’AFP.

Selon elle, Charles Payne, qui anime l’émission « Making Money » (faire de l’argent) sur Fox Business Network, l’aurait violée dans une chambre d’hôtel en juillet 2013.

Elle aurait ensuite accepté d’entretenir une relation suivie avec lui durant près de deux ans, car elle sentait que c’était à cette condition qu’elle était susceptible d’apparaître à l’antenne.

A cette époque elle intervenait régulièrement, non seulement dans l’émission de Charles Payne mais aussi dans d’autres programmes de Fox Business Network et de la chaîne d’information Fox News, toutes deux filiales du groupe 21st Century Fox.

Après avoir mis fin à cette relation, en juin 2015, Scottie Nell Hughes a vu le nombre de ses interventions décroître rapidement.

Sa dernière apparition remonte à mars 2016.

Elle dit avoir appris par des salariés de Fox que des consignes avaient été données pour ne plus la solliciter. Selon elle, le groupe de médias aurait également compromis ses chances de se voir proposer un poste au sein de la nouvelle administration Trump, bien qu’elle ait été pressentie.

En juin 2017, l’agent de la journaliste politique a contacté l’avocat chargé de l’enquête sur les pratiques de harcèlement sexuel au sein du groupe Fox, enquête initiée après que plusieurs femmes ont formulé des accusations contre certains journalistes. Scottie Nell Hughes lui aurait alors tout dit du viol dont elle assure avoir été victime.

Fox Business Network a alors suspendu Charles Payne à titre conservatoire, avant de le rétablir dans ses fonctions, début septembre, à l’issue d’une enquête interne.

Toujours selon le document de l’assignation, Fox aurait fait fuiter le nom de Scottie Nell Hughes au magazine à scandale « National Enquirer », qui a publié un article début juillet sur la liaison entre la journaliste et le présentateur, sans évoquer de contrainte.

Dans une déclaration transmise à l’AFP, le conseil de Charles Payne a assuré que ces accusations étaient « complètement fausses » et s’est dit confiant de voir son client blanchi.

La chaîne Fox News a également estimé que cette action en justice était dénuée de fondement et est « une honte ».

Ces allégations interviennent après une série de scandales qui frappent les chaînes du groupe Fox depuis un peu plus d’un an, tous liés à des accusations de harcèlement sexuel.

En juillet 2016, le fondateur et patron de Fox News, Roger Ailes, avait été contraint au départ par des accusations de harcèlement sexuel.

En avril 2017, c’est le présentateur vedette Bill O’Reilly, locomotive des audiences de la chaîne qui a révolutionné l’information télévisée, qui avait dû quitter Fox News pour les mêmes raisons.

Début septembre, un autre présentateur, Eric Bolling, a été remercié après avoir été également accusé de harcèlement sexuel.


Copyright – AFP

Septembre 2017