Royaume Uni – Le pasteur Gilbert Deya extradé au Kenya pour une affaire de vol d’enfants

Le pasteur évangéliste kényan Gilbert Deya a été extradé vendredi de Grande-Bretagne vers son pays d’origine où il est soupçonné d’avoir volé des enfants présentés comme des « bébés miraculeux », produits de ses prières, a déclaré la police.

La justice kényane doit inculper le pasteur Deya de vol d’enfants, des petites victimes âgés de 12 mois à quatre ans et demi qui auraient été enlevées au Kenya entre 1999 et 2004. L’épouse du pasteur purge déjà une peine de trois ans de prison pour des accusations similaires.

Le scandale a éclaté en 2004. Le révérend Gilbert Deya et son épouse Mary assuraient alors que des femmes stériles ou ménopausées pouvaient tomber enceintes en quatre mois, sans rapports sexuels, grâce à leurs prières .

On soupçonne que les bébés avaient en fait été volés, pour la majorité à la maternité de l’hôpital Pumwani de Nairobi.

L’extradition du pasteur avait été ordonnée dès 2007 après qu’il eut épuisé tous les recours en appel. En 2011, la ministre britannique de l’Intérieur de l’époque, l’actuelle Premier ministre Theresa May, avait demandé qu’il soit reconduit au Kenya et on ignore pourquoi il a fallu six ans pour que expulsion devienne effective.

Le prédicateur est arrivé à Nairobi vendredi et les enquêteurs « se préparent à le traduire en justice », a déclaré le chef de la police kényane Joseph Boinnet.

Le révérend Deya s’était établi à Peckham, au sud de Londres. Sur son site web, sa paroisse revendique plus de 34.000 fidèles en Grande-Bretagne. Il affirme avoir été consacré archevêque aux Etats-Unis en 1992 mais, selon la presse, il a exercé son ministère d’évangéliste au Kenya à la fin des années 1980 et au début des années 90 avant de gagner le Royaume-Uni.


Copyright – AFP

Août 2017