Etats Unis – Génération Mars : Le pari de l’apprentie astronaute de 15 ans Alyssa Carson

Alyssa Carson, la première personne à fouler le sol de la planète Mars ?

À en croire son père, c’est le destin qui a voulu que cette jeune fille puisse un jour aller sur Mars, réalisant ce faisant un rêve qu’elle caressait depuis l’âge de 3 ans. Au cours du mois anniversaire de l’alunissage d’Apollo 11 (20 Juillet 1969), DiscovHer a mis à l’honneur cette nouvelle pionnière de l’espace, Alyssa Carson.

La rapidité des progrès de la technologie augure aujourd’hui de l’émergence de toutes sortes de solutions à nos problèmes les plus alarmants, en tête desquels le réchauffement climatique. Pour plusieurs raisons, notre monde semble voué à devenir inhabitable dans un futur proche. C’est pourquoi les travaux de recherche consacrés aux autres planètes constituent aujourd’hui un axe de travail prioritaire pour bien des programmes spatiaux. La plus importante est bien sûr Mars, que l’Homme pourra en toute vraisemblance visiter d’ici moins de vingt ans.

Cette ambition s’incarne en la personne d’Alyssa Carson, une apprentie astronaute de 15 ans appelée à devenir la première terrienne à fouler le sol martien dans le cadre de la mission que la NASA a prévu pour 2033.

Si jeune soit-elle, l’adolescente est déjà parvenue à satisfaire à la grande majorité des conditions requises pour voyager dans l’espace : obtenir sa licence de pilote (qu’elle a décroché avant son permis de conduire) et son premier niveau de plongée, prendre part à tous les stages d’été de la NASA dans le monde (c’est la première personne à le faire), sortir diplômée de l’Advanced Space Academy, qui sanctionne le plus haut niveau d’initiation à l’astronautique, tout en préparant un baccalauréat international… en quatre langues, s’il vous plaît !

Son dévouement pour la mission l’a conduite à faire tout son possible pour être physiquement et mentalement préparée à ce qui l’attend, sans pour autant renoncer à profiter des plaisirs de sa vie de jeune fille.

Car l’objectif qu’elle s’est fixé, s’il vient concrétiser un rêve de toujours, implique des sacrifices douloureux. En effet, il y a fort à parier que ceux qui partiront pour Mars seront dans l’incapacité de revenir sur Terre, et donc condamnés à laisser derrière eux tous leurs proches.

Si l’idée a de quoi refroidir, Alyssa est intimement convaincue que l’intérêt général vaut largement le prix à payer, compte tenu de l’enjeu de la mission pour le sort de l’humanité. Une gravité et un pragmatisme qui dénotent une maturité hors norme chez une si jeune fille. Pas de quoi surprendre ses professeurs ou son père, lequel se dit à la fois très fier de sa fille et profondément ému par la voie qu’elle a choisie.

Tous témoignent de l’esprit positif qui anime Alyssa et de sa maturité, qui en fait à leurs yeux la personne idéale pour une mission de ce type, notamment compte tenu du fait que la majorité de ses collègues sont des adultes plus âgés et plus chevronnés.

Elle continue de faire montre d’une remarquable détermination pour franchir les étapes qui lui permettront d’atteindre son objectif. Elle travaille actuellement à l’obtention de son niveau avancé de plongée et a été admise à la PoSSUM Academy, qui forme les cosmonautes de demain – battant au passage tous les records de précocité. Une ligne de plus sur un CV très impressionnant.

Par sa résolution à décrocher la Lune, elle est devenue, avant même d’avoir mis un pied sur la planète rouge, une pionnière et un modèle à bien des égards pour bon nombre de femmes et d’hommes. Autant dire que nous avons hâte de voir ce qu’elle serait capable d’accomplir une fois là-bas !


Copyright – DiscovHer

Août 2017