Zimbabwe – Le président Mugabe invité par son épouse à désigner son successeur

Harare, Zimbabwe – La première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, a exhorté son mari à désigner un dauphin pour lui succéder lorsqu’il quittera le pouvoir.

Mme Mugabe a révélé qu’elle encourage son époux le président Robert Mugabe âgé de 93 à désigner son successeur. « Je me fâche avec lui, je lui dis toujours tu as un rôle, tu dois dire qui va prendre ta place quand tu partiras », a déclaré Grace Mugabe à Harare devant la Ligue des femmes de la Zanu-PF, le parti au pouvoir.

Le président zimbabwéen n’a encore jamais pris position officiellement sur le sujet

« Président, n’aie pas peur! Dis-nous quel est ton choix, quel cheval nous devons soutenir », a-t-elle dit dans un discours en anglais et en shona. La ZANU-PF, le parti au pouvoir, est très divisée sur l’identité du successeur de Robert Mugabe. Le président âgé de 93 ans, est à la tête du Zimbabwe depuis 1980 qu’il dirige d’une main de fer. Il a déclaré l’an dernier vouloir gouverner jusqu’à ses 100 ans. Le plus vieux président en exercice de la planète, a décidé de se représenter aux élections de 2018.

« La succession de Mugabe ne pourra pas se faire sans son engagement. Il a son mot à dire en tant que citoyen du pays », a encore estimé l’épouse du président, âgée de 52 ans. Grace Mugabe fait partie des favoris pour lui succéder, mais le vice-président Emmerson Mnangagwa est également régulièrement cité.


Copyright – BBC Afrique

Juillet 2017