Taïwan rend hommage à Liu Xiaobo et appelle la Chine à promouvoir la démocratie

Taipei, Taïwan – « Avec tous ceux qui s’inquiètent des droits de l’homme en Chine, nous déplorons le décès tragique de Liu Xiaobo. Je veux témoigner de mon plus haut respect pour cet infatigable avocat des droits de l’homme », a déclaré le 13 juillet la présidente de la République, Tsai Ing-wen, à l’annonce de la disparition du signataire de la Charte 08. « Je souhaite aussi présenter mes plus sincères condoléances à sa famille, en particulier à Mme Liu Xia qui est actuellement assignée à résidence », a-t-elle ajouté.

« En 2010, Liu Xiaobo s’est vu décerner le prix Nobel de la paix, poursuit la chef de l’Etat. Lors de la cérémonie, l’attention du monde entier s’est portée vers une chaise restée vide. Tristement, il n’aura jamais la chance de s’asseoir à la place qui était la sienne. »

« Dans sa déclaration Pas d’ennemis, pas de haine, il déclara : « J’ai […] la certitude que les progrès politiques en Chine ne vont pas s’arrêter. Je suis vraiment optimiste quant à l’arrivée d’une Chine libre dans l’avenir, car aucune force n’est capable de stopper l’aspiration humaine à la liberté. La Chine finira par devenir un Etat de droit plaçant les droits de l’homme au premier plan. » »

« Cela était le Rêve chinois de Liu Xiaobo. Nous espérons que les autorités de la Chine continentale pourront faire confiance en l’engagement de réformes politiques, de manière à ce que la population de Chine continentale puisse jouir des droits naturels que sont la liberté et la démocratie. Cela constituera un tournant dans les relations entre les deux rives du détroit de Taiwan. Le Rêve chinois n’est pas supposé être un rêve de puissance militaire. Il devrait consister à prendre des idées comme celles de Liu Xiaobo en considération. C’est seulement à travers la démocratie, par laquelle chaque Chinois jouira de la liberté et du respect, que la Chine pourra réellement devenir un pays puissant et fier. »

« Si le Rêve chinois consiste en la démocratie, alors Taiwan fournira toute l’aide nécessaire pour atteindre cet objectif. Je crois qu’il s’agit là de ce que Liu Xiaobo aurait voulu. »

« Liu Xiaobo n’avait pas d’ennemis car la démocratie n’a pas d’ennemis. A nouveau, je rends hommage à sa fidélité envers ses idéaux. »


Copyright – Taiwan info

Juillet 2017