Allemagne – Vote de l’interdiction du port du voile intégral dans la fonction publique

Les députés allemands ont adopté, jeudi 27 avril, une loi interdisant partiellement le port du voile intégral (c’est-à-dire la burka et le niqab).

Concrètement, le texte va obliger les agents publics à avoir le visage totalement découvert dans le cadre de leurs fonctions, mais il n’interdit pas le port du voile intégral dans l’espace public.

Un vote intervenu alors que le pays a récemment accueilli plus d’un million de migrants, en grande majorité musulmans.

Par ailleurs, le Bundestag, la chambre basse du Parlement, a aussi adopté une série de mesures destinées à mieux lutter contre les attentats jihadistes, notamment le port du bracelet électronique pour certains suspects classés « dangereux ».

« L’Etat a le devoir de se présenter religieusement neutre »

Pour les personnes non fonctionnaires, « lorsqu’une identification est nécessaire et requise », les autorités pourront également exiger qu’elles retirent le voile ou tissu dissimulant leur visage, ajoute le texte.

Officiellement, cela ne concerne pas que le voile intégral islamique. La loi a pourtant été clairement rédigée pour la burqa ou le niqab.

« L’Etat a le devoir de se présenter lui-même de façon idéologiquement et religieusement neutre », insiste le texte de loi. « Une dissimulation religieuse ou idéologique du visage dans l’exercice d’une fonction publique (…) va à l’encontre de ce devoir de neutralité », précise le texte.

Pour prendre effet, ce texte doit encore être adopté par le Bundesrat, la chambre haute du Parlement. La France a été le premier pays européen à interdire le voile intégral dans l’espace public, par une loi entrée en application en 2011.


Copyright – FranceTvinfo

Avril 2017