Ouganda – Stella Nyanzi arrêtée pour cyber-harcèlement reste en détention provisoire

Stella Nyanzi, une activiste ougandaise, arrêtée pour avoir harcelé et insulté sur les réseaux sociaux la Première Dame, Madame Janet Museveni a été placée en détention provisoire jusqu’au mois prochain.

Son avocat a déclaré à la salle d’audience de la capitale Kampala que sa client avait été privée de tout contact avec sa famille et son équipe juridique.

Mme Nyanzi, accusée de cyber-harcèlement, affirme qu’elle n’a rien fait de mal sinon qu’écrire des métaphores.

Elle a mené des campagnes Facebook sur les droits des homosexuels et la nécessité pour le gouvernement de fournir des serviettes hygiéniques pour les écolières pauvres.


Copyright – BBC Afrique

Avril 2017