Zimbabwe – 2 principaux opposants s’allient contre Mugabe pour les élections de 2018

Harare, Zimbabwe – Le chef de l’opposition Morgan Tsvangirai et l’ex-vice-présidente du pays Joyce Mujuru ont annoncé jeudi leur alliance pour faire face au président Robert Mugabe lors des élections générales de 2018.

Aucun détail n’a été divulgué sur l’accord électoral par les deux figures de l’opposition.

Mais après la signature de cet accord, Morgan Tsvangirai a déclaré que ce n’est que le début de la construction d’une large alliance pour affronter la ZANU-PF, le parti au pouvoir au Zimbabwe. Il a ensuite fait savoir que des discussions étaient en cours avec de petits partis en vue de former une grande coalition électorale.

Quant à l’ex vice-présidente zimbabwéenne, Joyce Mujuru, elle a déclaré avoir hâte de voir le Zimbabwe redevenir le grand pays qu’il a été.

Joyce Mujuru a occupé des postes ministériels dans tous les gouvernements du pays depuis son indépendance en 1980 jusqu’à sa disgrâce en 2014. Elle a été limogée et exclue du parti au pouvoir parce que soupçonnée de comploter contre le régime.

Robert Mugabé, âgé de 93 ans, a fait savoir qu’il serait candidat à sa propre succession en 2018.

A l’occasion de son anniversaire, Robert Mugabe a affirmé que seul son parti pouvait lui demander de se retirer. A l’indépendance du Zimbabwe en 1980, Robert Mugabe avait été Premier ministre pendant sept ans. Depuis 1987, il dirige le pays. Son parti, la Zanu PF l’a désigné pour briguer un nouveau mandat lors du scrutin présidentiel de 2018.En 2011, WikiLeaks avait révélé que Robert Mugabe souffrait du cancer de la prostate. Le Zimbabwe traverse une profonde crise économique qui suscite la grogne de la population.


Copyright – BBC Afrique

Avril 2017