France – Réaction de la candidate Le Pen sur le mouvement social qui agite la Guyane

Via son compte Twitter, Madame Marine Le Pen , candidate à la présidentielle 2017 estime que « Les graves troublent qui agitent la Guyane révèlent la perte d’autorité du gouvernement ».

En meeting dimanche 26 mars à Lille, elle a dénoncé le « service cruellement minimum » des gouvernements successifs vis-à-vis de la Guyane. « La réalité est que depuis dix ans, les gouvernements successifs se sont contentés pour l’outre-mer d’un service qui, à force d’être cruellement minimum, en est devenu coupablement insuffisant« , a lancé Marine Le Pen.

« J’étais en Guyane il y a quelques semaines« , fin décembre, a-t-elle rappelé. « J’ai vu et j’ai compris que nos compatriotes de Guyane n’en peuvent plus, ils sont comme nous tous, ils n’en peuvent plus d’une immigration massive; de l’insécurité qu’elle génère, quand 50% des détenus en Guyane sont étrangers; que la Guyane soit devenue le département le plus criminogène de France; de la saturation des services publics et de ne plus avoir accès à des services de santé débordés » a énuméré la dirigeante du FN. « Si je n’excuse pas les blocages de ces collectifs citoyens, honnêtement je les  comprends« , a aussi dit Marine Le Pen


Copyright – FranceTVinfo

Mars 2017