Egypte- L’ex-ministre Moushira Khattab candidate au poste de directeur général de l’Unesco

Paris, France – Le président du Conseil exécutif de l’Unesco, M. Michael Worbs, a annoncé officiellement, jeudi, le nom des neuf candidats briguant le poste de directeur général de l’Unesco parmi lesquels figure l’Egyptienne Moushira Mahmoud Khattab.

Moushira Khattab, née en 1944, est une ancienne femme politique et diplomate, ex-ministre de la Famille et la Population de l’Egypte, ancienne ministre adjointe des Affaires étrangères, ambassadrice de son pays en Afrique du sud, en République Tchèque et en Slovaquie. Elle a servi dans plusieurs missions diplomatiques de l’Egypte à travers le monde.

La candidature de Moushira Khattab, soutenue par son pays, a été approuvée par l’Union africaine lors du sommet de l’organisation panafricaine tenue à Kigali en juillet 2016.

Titulaire d’un doctorat sur les droits de l’enfant, d’une maîtrise en relations internationales et d’une science politique BA, Mme Khattab est aussi militante de la défense des droits des enfants et des femmes et ancienne présidente du Comité des Nations unies sur les droits de l’enfant au siège de l’Onu à Genève.

Depuis 2011, grâce à son expérience et son parcours, Moushira Khattab est conférencière et panéliste dans les événements liés aux droits des femmes, les droits des enfants et le développement ainsi que d’autres événements internationaux.

Les huit autres candidats au poste de directeur général de l’Unesco sont M. Polad Bulbloglu (Azerbaïdjan), M. Pham Sanh Chau (Vietnam), M. Hamad bin Abdulaziz Al-Kawari (Qatar), M. Qian Tang (Chine), M. Juan Alfonso Fuentes Soria (Guatemala), M. Saleh Al-Hasnawi (Irak), Mme Vera El-Khoury Lacoeuilhe (Liban) et Mme Audrey Azoulay (France).

Les neuf candidats seront interviewés au cours de la 201ème session du Conseil les mercredi 26 et jeudi 27 avril 2017 et la personne retenue sera désignée par le Conseil exécutif par un vote à bulletin secret lors d’un scrutin organisé pendant la 202ème session du Conseil en octobre 2017.

Ensuite, le président du Conseil transmettra le nom du candidat proposé à la Conférence générale lors de sa 39ème session en novembre 2017 laquelle examinera cette proposition et élira, au scrutin secret, la personne proposée par le Conseil exécutif.

Le directeur général de l’Unesco, plus haut fonctionnaire de l’Organisation, peut être nommé initialement pour une période de quatre ans, et reconduite pour un second mandat de quatre ans, au terme duquel il n’est plus rééligible.


Copyright – PANAPRESS

Mars 2017