Le CIO lance un ambitieux projet en faveur de l’égalité hommes-femmes

Le projet d’analyse en matière d’égalité hommes-femmes que lance le CIO est une initiative conjointe de deux de ses commissions,  la commission des femmes dans le sport et la commission des athlètes, et vise à éveiller les consciences sur l’importance de l’égalité hommes-femmes au sein du Mouvement olympique, à partager les meilleures pratiques et à proposer des initiatives visant à faire avancer le principe d’égalité des sexes à la fois sur l’aire de compétition et en dehors.

“Le CIO se pose en chef de file dans le sport pour agir en faveur de l’égalité des sexes dans le monde et opérer de réels changements”, a commenté le président du CIO, Thomas Bach.

“Les conclusions de ce projet d’analyse en matière d’égalité hommes-femmes bénéficieront au CIO, à toutes les Fédérations Internationales de sport et aux Comités Nationaux Olympiques, ainsi qu’à tous les athlètes aux Jeux Olympiques. Ce sera également un autre résultat tangible de l’Agenda olympique 2020.”

Cinq aspects essentiels seront abordés : sport; représentation; financement; gouvernance; et ressources humaines. Cette analyse sera dirigée par un groupe de travail présidé par Marisol Casado, membre du CIO et présidente de l’Union internationale de triathlon (ITU), et constitué de membres du CIO ainsi que de représentants des CNO et des FI des sports olympiques d’été et d’hiver.

Lydia Nsekera, présidente de la commission des femmes dans le sport, se félicite du partenariat établi entre sa commission et la commission des athlètes du CIO.

Elle a déclaré : “Nous saluons la création de ce  groupe de travail et cette coopération qui donnera un nouvel et formidable élan aux activités de la commission des femmes dans le sport. Notre commission attend avec impatience les recommandations du groupe de travail, lesquelles nous aideront à abattre les barrières qui continuent d’entraver les femmes et les jeunes filles dans le sport en général et le sport d’élite en particulier.”

 

Pour Angela Ruggiero, présidente de la commission des athlètes du CIO, l’égalité des sexes est une priorité essentielle pour les athlètes : « La commission des athlètes du CIO souhaite que l’égalité hommes-femmes fasse partie intégrante de la culture d’organisation de l’ensemble du Mouvement olympique. Aussi avons-nous demandé au groupe de travail de préparer des recommandations concrètes étayées par les données et meilleures pratiques de nos partenaires olympiques. Selon nous, les résultats de ce projet amélioreront la situation des femmes dans le sport, ce qui aboutira au final à un Mouvement olympique plus fort. »

Marisol Casado, présidente du groupe de travail, estime « qu’en associant le CIO, les FI et les CNO à ce projet, nous pourrons partager les meilleures pratiques en vigueur et surmonter les obstacles qui sont un frein à l’égalité des sexes dans le sport afin d’apporter des solutions.

Je suis persuadée que nos recommandations feront progresser les choses ».

 

 

 

Barbara Slater, directeur des sports à la BBC, a pour sa part déclaré : « En tant que diffuseurs fiers de couvrir le sport féminin, nous nous félicitons de cet examen approfondi de l’égalité hommes-femmes décidé par le CIO et soutenons la recommandation de ses commissions des femmes dans le sport et des athlètes de procéder à cette analyse au sein du Mouvement olympique.

Le CIO a cette capacité unique de rassembler les organisations sportives du monde entier pour aborder cette question cruciale. »

 

 

Le groupe de travail sur l’égalité hommes-femmes formulera des recommandations et des directives avant de soumettre ses conclusions aux commissions des femmes dans le sport et des athlètes. Les recommandations finales seront présentées à la commission exécutive du CIO dans le courant de l’année.

Encourager l’égalité des sexes et renforcer la participation des femmes dans et par le sport sont deux des principales missions du CIO. Avec l’adoption de l’Agenda olympique 2020 en décembre 2014 et comme l’a réaffirmé la commission exécutive en décembre dernier, le CIO s’emploie à coopérer avec ses partenaires afin d’augmenter les possibilités offertes aux filles et aux femmes en matière de sport et d’atteindre l’objectif visé, à savoir que les femmes représentent 50 % des athlètes participant aux Jeux Olympiques.


Copyright – CIO

Mars 2017