Ethiopie – Un éboulement d’ordures dans une décharge fait une quarantaine de morts

L’éboulement d’ordures dans une décharge d’Ethiopie a fait au moins 46 morts, selon un nouveau bilan

Un immense éboulement d’ordures survenu samedi soir dans la plus grande décharge d’Ethiopie, en périphérie d’Addis Abeba, a fait au moins 46 morts, selon un nouveau bilan communiqué dimanche soir par les autorités. Le bilan est « désormais de 46 morts, dont 32 de sexe féminin et 14 de sexe masculin », a déclaré à l’AFP Dagmawit Moges, une porte-parole de la municipalité de la capitale éthiopienne, précisant que quelques enfants figuraient parmi les victimes.

Un flanc de la principale montagne de déchets s’était subitement détaché samedi soir et avait emporté des habitations de fortune des résidents de la décharge de Koshe, qui signifie « saleté » en argot amharique, la principale langue du pays.

Dimanche après-midi, six excavatrices cherchaient dans l’océan de déchets d’éventuels survivants ou corps. La police, elle, empêchait les badauds d’approcher alors que les rues du quartier jouxtant la décharge étaient pleines de femmes en pleurs.

Selon les résidents, cet effondrement est dû à des travaux d’aplanissement au sommet de la montagne de déchets, dans le cadre de la construction d’une centrale au biogaz exploitant les ordures.

Ces travaux auraient accentué la pression sur les flancs de la colline, entraînant l’éboulement.

En juillet 2000, l’effondrement d’une décharge d’une hauteur de 15 mètres avait fait au moins 208 morts et une centaine de disparus dans la périphérie de Manille, la capitale philippine.

En 2016, au moins 16 personnes avaient été tuées et 61 blessées par une explosion dans une décharge de la périphérie de Cotonou, où des riverains tentaient de récupérer de la farine avariée que venait de déposer une entreprise avant d’y mettre le feu.


Copyright – AFP / BBC Afrique

Mars 2017