Japon – Masako Wakamiya, 81 ans, développeur star pour l’iPhone

Masako Wakamiya n’est pas tout à fait un développeur iOS comme les autres; tout d’abord, Masako est une femme (japonaise), et les femmes sont encore très minoritaires dans le milieu du développement; mais surtout, la pimpante Masako a 81 ans, un âge que l’on peinerait à deviner en voyant les conférences TEDx de la studieuse senior.  Ce qu’elle a fait dans le cadre de TEDx afin de défendre les seniors qui travaillent dans des entreprises.

Au Japon, Masako Wakamiya est devenue une véritable star après  qu’elle se soit lancée dans le développement d’applications à l’âge déjà canonique de 60 ans, avant de se lancer dans le développement d’apps mobiles ! A force de persévérance la programmeuse a fini par maitriser les arcanes du développement au point de lancer sa première application sur l’App Store, Hinadan, une app pour tester ses connaissances sur les festivals traditionnels japonais (un programme très « local donc »).

Pour en revenir à sa création destinée aux mobiles, sachez qu’il ne s’agit pas d’une première approche du monde du développement pour cette octogénaire puisqu’elle travaille dans ce domaine depuis ses 60 ans. Elle a découvert l’informatique, l’existence d’Internet et le développement en même temps. Elle a notamment déclaré que la découverte de l’informatique avait changé sa vie. Au début, ce ne fut pas facile : lors d’une conférence en 2014, elle expliqua que ça lui prit trois mois pour s’habituer au fonctionnent d’un ordinateur car, selon elle, ces appareils ne sont pas conviviaux.

L’application qu’elle vient de lancer sur l’App Store porte le nom d’Hinadan et est à réserver aux Japonais ou aux fans de la culture du pays. Elle permet de tester ses connaissances sur un festival traditionnel japonais. En fait, il est question d’habiller des poupées avec des robes traditionnelles.

Elle a eu cette idée après avoir remarqué qu’il existait peu d’applications de jeu réservées aux seniors. Elle s’est donc résolu à s’y atteler. Ce qui lui a tout de même demandé 6 mois.

Masako Wakamiya possède d’autres cordes à son arc puisqu’elle a également conçu un site web.

Selon elle, il ne faut pas être un professionnel pour réussir de telles choses, seule la créativité compte.


Revue de presse

Mars 2017