Bénin – Les activités de la fondation Claudine Talon ont officiellement démarré

Cotonou, Bénin – La Fondation Claudine Talon du nom de la première dame a lancé officiellement ses activités le Jeudi 02 Mars 2017.

La cérémonie officielle de lancement des activités s’est déroulée dans le nouveau siège de la Fondation en présence d’un parterre de personnalités dont le Directeur Exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé.

S’engager pour la cause de la mère et de l’enfant en améliorant les conditions de vie des femmes et des enfants par la création des centres socio communautaires  ; telle est la mission assignée à la Fondation dont l’épouse du chef de l’état, le président Patrice talon est la fondatrice.

Prenant la parole, le directeur Exécutif de l’ONUSIDA plaide pour que cette initiative soit accompagnée afin que les inégalités sociales perdent de terrain.

Depuis sa création en Juillet dernier, la fondation a déjà réalisé quelques actions avec les moyens de bord comme le rappelle ici la vice-présidente, Claude Borna. Au titre des activités phares menées par la Fondation, on retient : la fête organisée à l’endroit de certains enfants au Palais de la Marina, la distribution de plus de 3000 kits scolaires et bien évidemment une grande campagne de prévention contre le « VIH-SIDA ».

Avec le lancement officiel des activités hier, la Fondation Claudine Talon va lancer l’un de ses projets phares relatif à l’hygiène et à l’assainissement dans les écoles du Bénin.

Engagement pris par Claudine Talon au sommet VIH-SIDA NEW YORK :

«Je saisis la présente occasion pour vous annoncer que j’ai initié la création d’une fondation qui va se consacrer entre autres à la santé de la mère et de l’enfant, tout en se penchant sur la situation des adolescents et des jeunes de mon pays.

Dans ce cadre, afin de réduire davantage le taux de transmission du VIH-Sida, je mettrai en place un système de primes pour les départements du Bénin qui feront des progrès substantiels dans le dépistage pendant la grossesse. J’encouragerai également le dépistage systématique des enfants présentant des signes de malnutrition.

S’agissant de la santé sexuelle des adolescents et des jeunes je soutiendrai la mise en place des centres socio-éducatifs utilisant les technologies de l’information et de la communication pour offrir de manière conviviale et efficace des services d’écoute et de conseils permettant d’éviter les comportements à risque face au VIH-Sida.

Je tiens également à mettre l’accent sur le mariage des enfants, cette pratique faisant augmenter le risque d’infection par le VIH chez les filles, hypothéquant ainsi leur santé, leur éducation en un mot leur avenir. »

Voilà entre autres ce à quoi va servir la Fondation Claudine Talon.


Copyright – BeninWebtv

Mars 2017