Zimbabwe – Pour Grace Mugabé, mort ou vivant, son mari gagnerait les élections

Harare, Zimbabwe – La première dame du Zimbabwe estimait lors d’un meeting du Zanu-PF que son mari est « si populaire, qu’il gagnerait les élections depuis sa tombe ».

« Un jour, Dieu finira par rappeler Mugabe à lui. Depuis sa tombe, nous pourrions proposer son nom sur les bulletins de vote…il gagnerait haut la main les élections de 2018 » a-t-elle ajouté au meeting de Buhera, ville du sud-est de la capitale Harare.

« Ce serait une réelle preuve de sa popularité » a-t-elle conclu.

Au fil des années, Grace Mugabé a occupé une place de plus en plus prépondérante dans la carrière politique de son mari.

Le président Robert Mugabé, au pouvoir depuis 1987 a été désigné candidat à la présidentielle de 2018 par son parti, le Zanu-PF.

En septembre 2016, des rumeurs rapportaient la mort du Président zimbabwéen après qu’il ait précipitamment quitté le somment de l’Union Africaine pour se rendre à Dubaï et y effectuer des examens médicaux.

Robert Mugabé a même pris soin de plaisanter au sujet de ces rumeurs dès son retour au pays… il aurait « simplement ressuscité ».


Copyright BBC Afrique

Février 2017