60e édition du World Press Photo 2017 – Le palmarès des femmes photojournalistes

Le très prestigieux prix World Press Photo 2017 vient de dévoiler son palmarès. Cette 60e édition met à l’honneur les images qui ont marqué l’actualité de cette année.

Les lauréats de la 60e édition du World Press Photo, l’une des plus grandes récompenses dans le domaine du photojournalisme, viennent d’être dévoilés. Dans un contexte politique et social de plus en plus complexe, ces photo-reporters ont immortalisé de nombreuses crises : de Standing Rock au mouvement « Black Lives Matter » en passant par la crise migratoire ou encore l’assassinat de l’ambassadeur de Russie en Turquie, des journalistes ont pris des risques aux quatre coins du monde pour nous informer.

Parmi plus de 80 000 images, réalisées par plus de 5 000 photographes provenant de 125 pays différents, le jury du World Press Photo a tenté de primer les photos qui ont véritablement marqué l’année. Au total, c’est plusieurs dizaines de photographes qui ont reçu des prix différents dans plusieurs catégories : problèmes contemporains, informations générales, vie quotidienne, projets au long cours, nature, gens, sport, focus sur l’actualité ou encore nouvelles écritures. Voici les images des femmes photojournalistes qui ont retenu l’attention du jury.


Le chantier de construction d’un pipeline qui doit traverser la réserve indienne de Standing Rock suscite un important mouvement de contestation de la part de tribus indiennes, d’écologistes et de défenseurs des droits des Amérindiens. Un manifestant est aspergé de lait après avoir été gazé par la police lors de violents affrontements en novembre 2016. (Sujets d’actualité, premier prix reportage).

Photo Amber Bracken. World press photo

Dans l’extrême nord de la Russie près de la rivière Toungouska, coupée du monde, subsiste une petite communauté de chasseurs installé dans la région depuis plus de 300 ans. (Vie quotidienne : deuxième prix, reportage)

Photo Elena Anosova. World press photo

Dans la réserve de Wolong en Chine, les gardiens écoutent les signaux radio émis par un panda qui se prépare à retourner à l’état sauvage. (Nature, deuxième prix, reportage)

Photo Ami Vitale pour National Geographic Magazine. World press photo

Les victimes silencieuses d’une guerre oubliée.

Paula Bronstein/Time Lightbox/Pulitzer Center For Crisis Reporting


Revue de presse

Février 2017