France – Au Squat, un portrait de Dali a pris vie sous les pinceaux de Marie-Lou Peeren

À seulement 23 ans, la Boulonnaise Marie-Lou Peeren a répondu à l’appel de Christine Tsico Stefanesco pour peindre sur l’un des murs du Squat un portrait de Salvador Dali. Elle nous raconte sa passion.

En haut des marches qui mènent au Squat, à l’étage de la galerie Art-Sens, un saisissant portrait de Dali interpelle. C’est l’œuvre de Marie Lou Peeren, jeune artiste de 23 ans. Répondant à l’invitation de Christine Tsico Stefanesco, la jeune femme a sorti pinceaux et chiffons pour animer l’un des murs du lieu.

Sa passion ? Reproduire les visages. «  Dès l’âge de 11 ans, j’ai été fascinée par les portraits, j’ai commencé à reproduire ceux que je trouvais sur Internet  », raconte-t-elle. À 18 ans, elle s’inscrit à l’École Municipale d’Arts où elle suit des cours de dessin et multitechniques. Pastels, crayons, acrylique et même sculpture, la jeune femme touche à tout, en quête de nouveaux apprentissages qui permettront à son art d’évoluer.

« J’aime reproduire les émotions »

Sous son trait de crayon fabuleux surgissent d’étonnants portraits : Jack Nicholson, Nelson Mandela, Marylin, l’acteur Jean-Claude Dreyfus à qui elle a offert son tableau… « J’aime reproduire les émotions et la complexité des traits des visages  », confie-t-elle. Cet été, elle a travaillé au côté de Balouz à la réalisation d’un trompe-l’œil au sol près de la plage (photo ci-dessous), un moment privilégié où elle a appris «  à travailler en grand format et à utiliser des bombes de couleur.  »

Hôtesse d’accueil dans une salle de sport boulonnaise, Marie-Lou consacre son temps libre à la peinture. Commandes, expérimentations, la jeune artiste bouillonne de projets etprépare dans ses cartons une expo « Comics et Manga » à la Grotte, le pop café de la rue Nationale, la participation au prochain Bol d’Art de Coudekerque et l’inscription à l’émission télévisée « À vos pinceaux » maintenant diffusée sur France 4.

Le Squat, 27, rue des Pipots 62200 Boulogne-sur-Mer. Pour suivre Marie-Lou sur facebook : ML’art.


Copyright – lavoixdunord

Février 2017