Estibaliz Carranza Zabala, trop dangereuse pour être en prison avec d’autres femmes

Autriche – Jugée trop dangereuse, « la tueuse au visage d’ange » doit désormais être emprisonnée dans un établissement psychiatrique spécialisé pour homme en Autriche.

En 2012, Goidsargi Estibaliz Carranza Zabala, surnommée la tueuse au visage d’ange, a été condamnée à l’enfermement à vie, dans un établissement psychiatrique spécialisé. En effet, elle avait été condamnée pour le meurtre de son ex-mari Holger Holz, en 2008, et celui de son petit ami Manfred Hinterberger, en 2010, en Autriche.

ELLE AVAIT DÉCOUPÉ LES CORPS À LA TRONÇONNEUSE ET COULÉ LES MORCEAUX DANS LE BÉTON

Une fois ses victimes tuées, elle avait pris soin de découper les corps à la tronçonneuse, avant de les couler dans le béton. Les morceaux avaient été retrouvés en juin 2011 lors de travaux de rénovation menés dans une cave d’un immeuble où elle tenait un commerce de crèmes glacées.

La tueuse au visage d’ange s’était alors enfuie après la macabre découverte. Elle avait été retrouvée puis arrêtée en Italie où elle avait avoué ses deux meurtres.

À son arrestation, elle était enceinte de deux mois d’un autre homme. Elle s’était mariée avec lui en prison en mars 2012. Le bébé, né en janvier 2013, lui avait été immédiatement retiré. Il vivrait avec les parents de la jeune femme à Barcelone.

JUGÉE TROP DANGEREUSE, ELLE SERA EMPRISONNÉE DANS UN AUTRE CENTRE SPÉCIALISÉ POUR HOMME

À l’époque, le rapport psychiatrique décrivait déjà Goidsargi comme mentalement anormale. Le spychiatre estimait qu’elle représentait un danger pour son entourage.

Désormais, la trentenaire est également considérée comme « trop dangereuse » pour être incarcérée dans une prison pour femmes, rapporte Metro et Daily Record. Elle devra ainsi être emprisonnée dans un centre spécialisé pour homme à Linz, en Autriche.

Dans cet établissement psychiatrique spécialisé, la tueuse au visage d’ange sera la seule femme. Les 91 prisonniers hommes s’y promènent en toute liberté, encadrés 24h/24 par 8 gardes, 45 infirmières, 18 thérapeutes ainsi que 4 médecins.


Copyright – Gentside

Février 2017