WeMena – Lancement de la 2e phase du concours de femmes chefs d’entreprises

La phase 2 de WeMena, concours de business model destiné pour les femmes chefs d’entreprises au Moyen Orient et l’Afrique du Nord (Mena), vient d’être lancé.

La Banque Mondiale (BM) et YouNoodle, une entreprise de technologie vouée à l’innovation externe à travers son engagement envers les startups, ont annoncé, aujourd’hui, le lancement de la Phase 2 de WeMena (Programme pour la Résilience des Femmes).

Le programme, qui se concentre sur la région Mena, est un concours de business model conçu pour démarrer une dynamique d’innovation tout en soutenant les femmes chefs d’entreprises.

Ce programme travaillera sur la formation de centaines de femmes chefs d’entreprises pour créer des solutions durables qui réduisent les vulnérabilités régionales et pour mieux contrer/faire face au changement climatique, tout en les rendant plus résilientes aux chocs naturels, sociaux et économiques.

Les finalistes recevront une partie de la cagnotte de 150.000 US$ pour démarrer ou agrandir/développer leurs entreprises. Les innovatrices intéressées par le concours peuvent trouver plus d’information en cliquant sur le site dédié.

Olivier Lavinal, conseiller au vice-président pour la région Mena à la Banque Mondiale a déclaré : «La région Mena regorge d’innovation et beaucoup de femmes dans ce domaine ouvrent la voie au développement d’idées qui aideront à appuyer les économies locales et créer des opportunités d’investissement responsable pour les investisseurs».

Torsten Kolind, Pdg de YouNoodle a ajouté, de son côté: «En construisant des écosystèmes innovants et durables, les pays de la région Mena peuvent faire un pas durable vers une économie du savoir et devenir un acteur global/mondial dans l’écosystème technologie et innovation. Ce programme les aidera à s’assurer que ces efforts travailleront/fonctionneront pour une création d’idées et d’investissement continue dans la région».

Yasmine El-Baggari, fondatrice de Voyaj et une entrepreneure dans la région, s’est aussi associée à YouNoodle en tant qu’ambassadrice «sur le terrain». «Certains des problèmes les plus communs dans les zones urbaines de la Mena, tels que les coupures d’électricité et autres pénuries énergétiques, la rareté de l’eau, et les inondations intermittentes sont devenus un obstacle à la vie quotidienne», a-t-elle déclaré. «Avec l’aide de ce programme, les femmes de la région vous pouvoir fournir des solutions du secteur privé à ces défis et en faisant cela, créer des emplois, une prospérité économique et une société plus équitable», a ajouté Mme El-Baggari.

La Phase 1 du programme, qui a été lancée en janvier 2015, a accéléré 60 startups féminines dans trois villes (Le Caire, Beyrouth et Djibouti), a formé neuf demi-finalistes à la IE Business School, et a accordé 55.000 U$ en subventions aux trois finalistes de la compétition finale de présentation.

Aujourd’hui débute le démarrage de la phase 2, au cours de laquelle le programme va s’étendre à neuf villes de la région (Beyrouth, Byblos, Ramallah, Amman, le Caire, Alexandrie, Tunis et Casablanca), accélérer des centaines de sociétés appartenant et gérées par des femmes, et à travers des ateliers et des webinaires pour former des dizaines de demi-finalistes en compétences des affaires, en design-thinking, en réflexion sur la résilience, en réseautage et en présentation aux investisseurs.

A la grande finale, en Avril 2017, au Maroc, les finalistes présenteront leurs idées d’affaires/projets devant un panel de juges, d’entrepreneurs, d’investisseurs et des professionnels de la BM. L’équipe chargée du programme s’est engagée pour garantir que du capital et des opportunités de croissance seront obtenus pendant et après l’événement.


Copyright Kapitalis

Janvier 2017