Lancement par l’Agence spatiale algérienne (ASA) du tout premier satellite de télécommunications

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Iman Houda Feraoun, était l’invitée du Forum de la Radio nationale, le 9 janvier 2017.

Au cours de l’émission, elle a annoncé le lancement par l’Agence spatiale algérienne (ASA), durant le premier semestre 2017, du tout premier satellite de télécommunications du pays : Alcomsat 1.

La ministre a précisé que cette infrastructure télécoms spatiale sera opérationnelle vers la fin de 2017 et garantira la sécurité de tout le réseau de communication du pays. Le satellite « assurera la connexion Internet, en cas de coupure du câble sous-marin, même dans les régions isolées ». Alcomsat 1 sera doté de transpondeurs en bande KU pour la télévision, en bande KA pour le V-Sat et les transmissions internet, ainsi que des transpondeurs en bandes X, EHF et UHF pour les besoins de l’armée et des secteurs stratégiques de l’Etat.

Autre infrastructure, cette fois terrestre, qui viendra booster les capacités télécoms de l’Algérie en 2017, c’est le câble sous-marin de fibre optique Oran-Valence. Iman Houda Feraoun a expliqué que le système qui devait être réceptionné au premier trimestre 2017, risque de ne plus l’être à cause de lourdeurs bureaucratiques. Toutefois, la connexion du pays à ce câble pourra tout de même se faire au cours de l’année.


Copyright Agence Ecofin

Janvier 2017