Inde – Les femmes autorisées à avoir une arme blanche dans le métro de Delhi

Les femmes empruntant le réseau métropolitain de Delhi, dans le nord de l’Inde, sont désormais autorisées à se déplacer avec des armes blanches. Mais pas pour se défendre.

Une décision d’autant plus polémique qu’elle intervient quelque jours après la publication des statistiques concernant les pickpockets dans le métro de Delhi. Selon les informations des forces de l’ordre, 91% d’entre eux seraient… des femmes.

Des couteaux… pour couper des fruits?

Face aux réactions, les autorités ont clarifié leur position dans la presse locale.

« Cela n’a rien avoir avec la promotion de l’auto-défense dans le métro ou avec les agressions de Bangalore » a indiqué le service de police central, ajoutant qu’il s’agissait avant tout de permettre aux femmes de « couper des fruits » dans leurs boîtes repas.

Au total, en 2015 dans le pays, plus de 34.000 viols ont été commis, selon le Bureau national du crime. Un chiffre qui pourrait même être plus élevé, les femmes indiennes hésitant souvent à porter plainte, de peur d’être rejetées par la société.


Copyright BFMTV par Maëva Poulet

Janvier 2017