Bana Al-Abed la voix des enfants d’Alep en sécurité en Turquie

Retour sur la petite fille syrienne d’Alep, Bana Al-Abed, dont le compte Twitter, qui décrivait jour après jour l’horreur des bombardements à Alep, est aujourd’hui suivi par plus de 364.000 personnes.

Lors d’une interview en Turquie, elle a expliqué comment son aventure a commencé :

“J’ai demandé à mon père de me filmer près de mon école, il l’a fait et je lui ai demandé si c‘était ok de le twitter. Je l’ai fait pour aider les enfants d’Alep, pour rester en vie. Nous avons utilisé Twitter pour que le monde entende la voix des enfants d’Alep”.

Beaucoup ont remis en cause l’authenticité du compte Twitter de Bana. Propagande djihadiste, manipulation par des services secrets occidentaux, etc… de nombreuses hypothèses ont été avancées.

Evacuée la semaine passée d’Alep avec sa famille à la faveur d’un accord de cessez-le-feu, Bana est en sécurité en Turquie.

Bana a été reçue par le président turc dans son palais à Ankara.
« Notre fille d’Alep Bana Al-Abed et sa famille nous ont fait la joie de nous rendre visite au (palais) présidentiel », a déclaré le président turc sur son compte Twitter, partageant des photos le montrant assis avec la fillette sur ses genoux.
« Très heureuse de rencontrer M. Erdogan », a tweeté Bana.

« La Turquie se tiendra toujours aux côtés de ses frères syriens », a ajouté Recep Tayyip Erdogan sur le réseau social qui a rendu célèbre Bana Al-Abed.

La Turquie accueille aujourd’hui 2,7 millions de réfugiés syriens. Bana a fait savoir qu’elle préférait désormais assister les déplacés de l’autre côté de la frontière. Ankara soutient les rebelles qui tentent de renverser le président Bachar al-Assad, un conflit qui a fait plus de 310.000 morts depuis mars 2011.


Copyright Euronews

Décembre 2016