Congo – L’artiste musicienne Spirita Nanda, remporte un trophée au Beat street festival

Révélation féminine 2016, lors du Beat street festival qui a eu lieu en  début du mois à Brazzaville, l’artiste musicienne Spirita Nanda a présenté le 12 décembre à Fabien Obongo, directeur départemental des Arts et Lettres de Pointe-Noire, le trophée qu’elle a gagné lors de ce festival qui a réuni à l’Institut français du Congo de nombreux artistes.

Spirita Nanda a honoré la musique congolaise au féminin en général et pontenégrine en particulier au Beat street festival.  Car l’artiste a reçu un trophée qu’elle est allée montrer au directeur départemental des Arts et Lettres.

« Quand un père voit son fils ou sa fille, qui est partie pour compétir, revenir avec un trophée, il est comblé de joie et de bonheur. Une joie immense puisque ce trophée glané  à Brazzaville prouve que la femme congolaise a beaucoup de qualités et de talent contrairement à l’image peu reluisante que certains semblent lui donner injustement », a dit Fabien Obongo.  Et de demander à la lauréate d’exceller dans son art à l’instar des aînés telles que Marie Bella, Joséphine Bijous ou Mamie Claudia qui ont fait honneur à la musique congolaise il y a quelques années. Le directeur départemental des Arts et Lettres de Pointe-Noire a ensuite souhaité bon vent à Spirita Nanda afin qu’elle ramène encore d’autres trophées à l’avenir.

Kitoko, le cinquième single de Spirita Nanda présenté officiellement le 13 décembre à Pointe-Noire lors d’une soirée au cours de laquelle on a projeté le clip de la chanson qui met en valeur la femme africaine. Cette femme traditionnelle vaillante et battante qui a toujours été le symbole de courage et de volonté. Le trophée de révélation féminine 2016 au Beat street festival a été aussi présenté au cours de cette cérémonie.

 

 


Copyright – ADIAC par Hervé Brice Mampouya

Décembre 2016