La romancière algérienne Ahlem Mosteghanemi nommée Artiste de l’UNESCO pour la paix

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, nommera l’écrivaine algérienne Ahlem Mosteghanemi Artiste de l’UNESCO pour la paix au cours d’une cérémonie organisée au siège de l’Organisation le 16 décembre (18h30).

Ahlem Mosteghanemi est nommée en reconnaissance de l’engagement qu’elle a manifesté, à travers son écriture, en faveur de la justice sociale et de l’éducation des jeunes affectés par les conflits ainsi que de son dévouement aux idéaux et aux objectifs de l’Organisation.

Première femme à publier un recueil en langue arabe en Algérie en 1973, Ahlem Mosteghanemi est l’auteure de nombreux ouvrages qui se sont vendus à des millions d’exemplaires. Tout en enrichissant la littérature arabe d’œuvres sentimentales et poétiques, elle s’est employée dans son écriture à sensibiliser ses lecteurs à des thèmes tels que la corruption, l’injustice ou la lutte pour le droit des femmes.

Elle est ambassadrice de la Fondation algérienne « Forem » qui prend en charge 13 000 orphelins et a été élue personnalité de l’année 2015 par la Fondation « Enfants de la paix au Yémen ». Le magazine américain Forbes l’a désigné comme « l’une des dix femmes les plus influentes dans le monde arabe ».

Les Artistes de l’UNESCO pour la paix sont des personnalités de renommée internationale qui utilisent leur influence, leur charisme et leur prestige pour promouvoir le message et les programmes de l’UNESCO. L’UNESCO collabore avec eux en vue d’accroître la sensibilisation du public concernant les questions clé de développement et du rôle joué par l’Organisation dans ces domaines.


Copyright UNESCO

Décembre 2016