Présidentielle – La présidente Sirleaf encourage les femmes à se porter candidates

La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a exhorté ses concitoyennes à être candidates aux prochaines élections prévues dans son pays, en particulier aux législatives, selon ses propos rapportés vendredi dans un communiqué et les médias locaux.

Le Liberia doit organiser simultanément le 10 octobre 2017 des législatives et une présidentielle à laquelle Mme Sirleaf, 78 ans, ne peut se présenter, au terme de ses deux mandats consécutifs.

Première chef d’Etat élue en Afrique en 2005 – investie en 2006 -, Ellen Johnson Sirleaf a été réélue en 2011.

S’exprimant jeudi lors d’une rencontre à l’initiative d’une organisation pour la promotion de femmes politiques, elle a appelé ses concitoyennes à se lancer en politique et se porter candidates aux prochains scrutins, selon un communiqué de la présidence et ses propos rapportés par plusieurs médias, dont le Daily Observer.

Elle a cependant estimé qu’il y avait peu de chances que son successeur soit une femme, mais a précisé que la multiplication des candidatures féminines donnerait plus d’opportunités de victoire aux Libériennes, particulièrement au parlement.

« Nous n’allons probablement pas obtenir une femme à la présidence cette fois-ci, mais nous devons noyauter le Parlement », a déclaré Mme Sirleaf.

« Les femmes doivent être prêtes à la compétition politique », a-t-elle ajouté, les exhortant à « travailler pour ça, s’y préparer, et être prêtes à l’emporter sur vos adversaires masculins ».

« Je veux que des femmes partout dans le le pays se disent: « Maintenant, notre heure est arrivée ». Je veux parler de l’heure de prendre le parlement ».

Sur une douzaine de personnalités ayant annoncé leur intention de se présenter à la présidentielle de 2017, figurent deux femmes: Jewell Howard Taylor, 50 ans, ex-épouse de l’ancien président (1997-2003) Charles Taylor, actuellement sénatrice, et Matt Vallah Cooper, 45 ans, une femmes d’affaires.

La candidature de Mme Taylor est soutenue par le Parti patriotique national (NPP, opposition). Mme Cooper compte se présenter en indépendante.

Les prétendants déclarés comprennent aussi l’ex-footballeur international et opposant George Weah, qui a été élu en 2014 sénateur de la province de Montserrado (ouest, où se trouve Monrovia, la capitale), face à un des fils de Mme Sirleaf, Robert Sirleaf.


Copyright Avec AFP

logo-1-ff-blanc

Décembre 2016