« L’économie du partage », thème de la 12e édition du Women’s Forum

womens_forum_de_deauvilleDeauville, accueille depuis le 30 novembre dernier le Women’s Forum. Le thème choisi pour cette 12e édition est : « L’économie du partage »

Pendant trois jours le Centre International de Deauville, transformé en véritable fourmilière va accueillir 1 250 délégués originaires de 80 pays différents. Des femmes bien sûr, en majorité, mais aussi quelques hommes. Chefs d’entreprises, auteures, artistes, chercheuses, journalistes, femmes politiques… une brillante distribution de réflexions dessinera, comme chaque année, les contours d’un monde dont la croissance s’imagine avec des valeurs sensibles et solidaires.

Avec la présence de la plus grande délégation canadienne jamais réunie, les participantes seront chargées d’étudier en détail un phénomène économique qui change toute la donne : l’économie collaborative, communément appelée l’économie du partage, thème retenu pour cette nouvelle édition.

« Un regard féminin sur l’évolution du monde »

Créé en 2005 à Deauville qu’il n’a jamais quitté depuis, le Women’s Forum fait la fierté du maire Philippe Augier :

C’est une très belle manifestation qui illustre parfaitement ce que nous souhaitons, c’est-à-dire que des gens se réunissent à Deauville pour réfléchir aux grands sujets du monde. Le Women’s Forum, c’est un regard féminin sur l’évolution du monde.

C’est aussi un événement important sur le plan économique. Le Women’s Forum fait fonctionner les commerces, il n’y a qu’à voir ces dames se promenant avec leurs paquets pour le comprendre. Et surtout, d’une façon générale, cette ville est très sensible aux femmes, ou les femmes sont très sensibles à cette ville plus exactement et elles repartent en portant l’image de Deauville dans leurs pays respectifs. Cela va de la ministre d’Afrique noire à la chef d’entreprise chinoise en passant par les associations de filles mères au Maroc, on voit que cela couvre le monde entier.

« C’est surtout un réseau »

Mais le Women’s Forum n’est pas seulement une rencontre destinée à générer des échanges entre les femmes du monde entier. Il y a aussi des idées qui naissent, comme la création de l’association Forces femmes, en 2005, par des femmes chefs d’entreprise » souligne Philippe Augier.

Force Femmes est née d’une dynamique collective de solidarité de femmes qui ont désiré s’engager personnellement sur le thème de l’emploi. L’association traduit l’idée que les femmes de plus de 45 ans représentent une force pour l’entreprise.

Le Women’s Forum permet aux femmes de se découvrir les unes les autres et de créer des réseaux qui fonctionnent au point que certains pays ont souhaité créer des éditions du Forum spécifiques à leur pays. Brésil Dubaï, Birmanie… , complète le maire de Deauville.

Depuis le 30 novembre, se retrouvent à Deauville celles qui accordent au féminin les mots architectes, défenseurs, catalyseurs et pionniers… du changement au monde.


Copyright le Pays

logo-1-ff-blanc

Décembre 2016