Côte d’Ivoire – Mobilisation des ressources en faveur des candidates aux législatives 2016

rachel-gogoua-onuciAbidjan, Côte d’Ivoire – Une campagne de mobilisation des ressources en faveur des candidates aux législatives du 18 décembre a été lancée lundi, à l’initiative du Groupement des organisations féminines pour l’égalité entre homme et femme (GOEFH) en présence de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou.

La liste des candidats aux élections législatives du 18 décembre, publiée le 27 novembre dernier par la Commission électorale indépendante (CEI),  faire ressortir, 344 femmes sur les 1.390 candidats retenus. Soit un taux de 12,29%, en deçà des 30% que les autorités ivoiriennes ont toujours réclamés dans la représentation des femmes dans les instances de décision.

La présidente du GOEFH, Rachelle Gogoua, a présenté les axes prioritaires du groupement et les actions menées en vue d’améliorer le positionnement des femmes dans la sphère politique et économique.  » La campagne vise à mobiliser davantage de ressources afin de promouvoir une plus large participation des femmes, au regard de la faible représentation des femmes en politique en Côte d’Ivoire. » a-t-elle déclaré.

Pour la première responsable de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), sa mission s’est investie pour une plus grande participation des femmes à la vie socio- politique. La Représentante spéciale a plaidé en faveur de la prise en compte effective des femmes dans la nouvelle Constitution. « Il faut mettre en œuvre ces dispositions en s’impliquant et en agissant », a-t-elle déclaré avant d’inviter les femmes à regarder dans la même direction pour une forte élection des femmes à l’Assemblée nationale,


Copyright AIP

logo-1-ff-blanc

Novembre 2016