Maroc – Une séquence de maquillage pour femmes diffusée à la télé provoque un tollé

Maroc – Peu avant la journée internationale de la lutte contre les violence faites aux femmes, une émission sur 2M, une chaîne marocaine, a jugé bon de partager des astuces pour masquer les bleus et les coups.

Non, ceci n’est pas une campagne de sensibilisation pour dénoncer la violence conjugale envers les femmes. La chaîne de télévision marocaine, 2M, a diffusé une séance de maquillage pour les femmes battues, mercredi 23 novembre. Une initiative très sérieuse, qui a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux, à deux jours de la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes.

abuuse3Dans la séquence, la présentatrice fait une démonstration sur le visage d’une volontaire recouverte de bleus qui ne sont que des “effets cinématographiques”, affirme-t-elle.

La chaîne du service public marocain a été forcée de supprimer l’extrait de son site web et de s’excuser devant la masse de contestations qui ont proliféré sur les réseaux sociaux.

La direction a également publié un communiqué, vendredi 25 novembre, dans lequel elle assure de “son engagement indéfectible en faveur de la défense des droits de la Femme qui est et qui restera une des valeurs primordiales de la chaîne”.

Masquer plutôt que briser le silence

Lilya Mouline, l’animatrice de l’émission Sabahyate, diffusée le matin, s’est expliquée au site marocain, Yabiladi, après la polémique dont elle a été la cible :

“En aucun cas on ne cautionne ce genre de chose. Ça a été traité par le service juridique pour encourager les victimes à poursuivre leurs agresseurs”.

Elle ajoute que sa rubrique visait à “essayer de donner des solutions à ces femmes qui mettent leur vie sociale de côté, pendant une période de 2 à 3 semaines, le temps que leurs blessures disparaissent.” Selon elle, “ces femmes ont déjà été soumises à une humiliation morale et n’ont pas besoin de subir le regard d’autrui”.

L’initiative ne partait pas d’une mauvaise intention mais reflète un immense malaise. Avec ses “astuces beauté”, l’émission Sabahyate donne l’impression que masquer le problème (avec du fond de teint ou un silence de plomb) serait la seule et unique solution pour ces femmes qui sont battues quotidiennement par un homme violent dans leur propre foyer.

D’après le constat de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) datant de novembre 2016, une femme sur trois dans le monde subit des violences conjugales.


Copyright Konbini

logo-1-ff-blanc

Novembre 2016