Namibie – Le lancement de l’initiative #BeFree par la Première dame dans une boîte de nuit

Windhoek, Namibie– La boîte de nuit est pleine à craquer. Des danseurs, de la musique assourdissante et quelque chose d’assez inattendu dans un tel environnement : un dialogue intense.

namibia_2

Le lancement de l’initiative #BeFree de la Première dame a ainsi rassemblé jeunes, parents, éducateurs, danseurs, musiciens, chefs religieux, experts de la santé, partenaires des Nations Unies et autres acteurs communautaires pour un après-midi de débat dans une boîte de nuit de Windhoek, en Namibie. #BeFree a pour but de donner aux jeunes les informations, les connaissances et les outils nécessaires pour devenir des adultes.

Monica Geingos, Première dame de Namibie, récemment nommée Ambassadrice spéciale de l’ONUSIDA pour les jeunes femmes et les adolescentes et qui défend l’agenda Start Free, Stay Free, AIDS Free, voulait créer un environnement dans lequel les jeunes se sentiraient à l’aise pour parler des problèmes qu’ils rencontrent à mesure qu’ils grandissent et des moyens qu’il leur faudra pour être autonomes et prendre des décisions de vie intelligentes.

Une mère venue déposer ses filles pour l’événement finira par rester après avoir entendu quelques jeunes parmi plus d’une centaine de participants âgés de 15 à 24 ans s’exprimer avec leur cœur. Les débats ont couvert toute une série de thèmes : contraception, autonomisation économique, VIH et autres infections sexuellement transmissibles, nécessité de lutter contre les violences sexistes, entre autres. Les jeunes ont été encouragés à partager leurs propres histoires : on aurait pu entendre une mouche voler tandis qu’un jeune homme racontait son histoire et les conséquences de mauvaises décisions qui ont changé sa vie pour toujours et l’ont conduit en détention dans un établissement correctionnel de Windhoek. Des éducateurs étaient également présents pour prodiguer des conseils et des soins.


Copyright ONUSIDA

logo-1-ff-blanc

Novembre 2016