Bono, élu Femme de l’année, admet que son prix est « ridicule »

On ne va pas lui donner tort.

bono1Alors que Donald Trump, l’homme qui attrapait les femmes par la chatte, vient d’être élu président des Etats-Unis, Bono a reçu un prix lors de la cérémonie des « Women ot the year » (« Femmes de l’année ») organisée par magazine Glamour. Une récompense absurde qui souligne l’engagement du chanteur de U2 avec le mouvement « La pauvreté est sexiste ».

Amy Poehler, qui devait remettre ce trophée, a déclaré, moqueuse: « Quel temps excitant pour les hommes. Vous sentez ça? Il y a quelque chose dans l’air… Je pense que ça va être difficile de donner d’autres prix l’année prochaine parce que, honnêtement, personne ne mérite plus ce trophée que Bono. Et nous allons passer les quatre prochaines années à regarder les hommes blancs se congratuler entre eux. » En recevant son prix, Bono était un peu gêné. « Je sais que c’est ridicule pour moi d’être sur cette scène pour accepter ce prix. Et si je ne savais pas à quel point c’était ridicule, Internet est là pour me le rappeler », a-t-il plaisanté.

Bono, qui n’a rien demandé, en a profité pour soutenir l’égalité des sexes et a livré un message qui fait du bien. « A moins d’aborder le problème tous ensemble, femmes et hommes ensemble, notre monde continuera à sombrer sur ce chemin misogyne, violent et pauvre. » Bono a dit espérer que Trump mette l’égalité des sexes sur sa liste de priorités. On ne sait pas pourquoi mais on doute sérieusement que son appel soit entendu.


Copyright 7sur7

logo-1-ff-blanc

Novembre 2016