L’épouse d’un dangereux terroriste arrêtée: elle aurait planifié un attentat suicide

TunisieLes unités sécuritaires du district de sûreté nationale à Ben Arous, relevant de l’administration générale de sûreté ont procédé dans la soirée du mercredi 03 novembre 2016 à l’arrestation de l’épouse du chef de l’organisation terroriste Ansar Al chariaa, Mohamed Khiari, actuellement détenu dans la prison civile de la Mornaguia, pour son implication directe dans les deux affaires d’assassinats de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi.

niqabLa femme du dangereux terroriste a été arrêtée suite à une descente sécuritaire effectuée à une heure tardive à son domicile après coordination avec le ministère public près le tribunal de première instance de Ben Arous.  Un ordinateur portable, un téléphone mobile, des documents suspects, des serviettes contenant des expressions et des messages codés ont été saisis au cours de cette descente. Après les investigations, il s’est avéré que la femme était en contact avec son mari, emprisonné. Elle lui avait amené à plusieurs reprises (dans le cadre de ses visites à la prison) des affaires ( des serviettes) contenant des expressions et des messages codés en utilisant uniquement des chiffres.
Les unités sécuritaires sont parvenues à déchiffrer l’un des messages écrits sur les affaires du terroriste. Il s’agit d’un testament de son épouse, où cette dernière le prie de ne pas se remarier avec une autre femme après sa mort. Après des fouilles minutieuses dans le domicile de l’épouse du terroriste, un linceul (kefan) a été découvert. D’après les premiers recoupements, la femme de Mohamed Khiari, planifierait un attentat suicide.
Selon le journal Assabah dans son édition d’aujourd’hui, les unités sécuritaires avaient reçu des informations faisant état de la présence d’une jeune femme extrémiste religieuses dans la région de Ben Arous. Après investigations, il s’est avéré qu’elle n’était autre que l’épouse du terroriste Mohamed Khiari,  qui avait été arrêté le 23 août 2013, soit le jour de leur mariage.
Après son arrestation, Mohamed Khiari a reconnu être membre de l’aile militaire de l’organisation terroriste AnsarAl Chariaa. Il avait été chargé de contrôler les mouvements de certaines personnalités politiques et des hommes de médias visés par des plans d’assassinat dont Sofiene Ben Farhat, Mohsen Marzouk, Wided Bouchamaoui, Saida Garrache et Maya Jribi.


Copyright Réalités

logo-1-ff-blanc

Novembre 2016