Forum à Tunis sur la femme agricultrice africaine et l’économie solidaire et sociale

femmes-ruralesTunis, Tunisie – La Tunisie compte sur l’économie solidaire et sociale comme nouveau outil de son cinquième plan développement 2016-2020, à coté de l’économie verte et de l’économie numérique pour réaliser les objectifs économiques du pays, a déclaré jeudi le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, à l’ouverture à Tunis du Forum international sur  »la femme agricultrice africaine et l’économie solidaire et sociale ».

 »L’économie solidaire et sociale représente une part importante des solutions susceptibles d’être mises en pratique pour relever les défis qui se dressent devant le pays », a notamment indiqué M. Chahed.

L’aggravation de la réalité difficile pour la femme agricultrice et ses conditions naturelles difficiles imposent la nécessité de prendre cette nouvelle direction qui met l’homme devant le capital, a ajouté le chef du gouvernement tunisien.

Il a appelé les dirigeants africains à soutenir l’économie solidaire et sociale comme choix stratégique pour moderniser le secteur agricole dans les pays africains et réaliser le développement économique, ce qui nécessite l’urgence de mettre en place des cadres législatifs et d’assurer des financements et la formation.

Organisé par l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP), en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), le forum va se pencher sur la situation difficile que vit l’agricultrice africaine.

Il s’agit, notamment, d’identifier des moyens pour mieux organiser ses activités dans le cadre de l’économie solidaire et sociale en l’aidant à trouver des débouchées et à être bien formée.


Copyright PANAPRESS

logo-1-ff-blanc

Copyright 2016