Le Soudan prépare le terrain pour Éducation 2030

Khartoum, Soudan – Organisé en collaboration avec le Ministère de l’éducation, l’atelier qui s’est tenu du 4 au 6 octobre dernier, s’adressait aux directeurs de la planification de tous les états du pays et ils ont été rejoints par des professionnels de l’éducation, des organisations internationales et des ONG.

L’objectif de l’événement était de sensibiliser au Programme Education 2030,d’identifier les déficits et de proposer des cibles réalistes pour l’Objectif de développement durable 4, d’établir des indicateurs pour le prochain plan stratégique quinquennal du Soudan et d’identifier les ressources nécessaires pour atteindre ces cibles.

souad-abdelrazizEn ouverture de l’événement, la Ministre fédérale de l’éducation du Soudan, Madame Souad Abdelrazig, a confirmé l’engagement et le soutien de son ministère aux projets éducatifs de l’UNESCO et d’autres entités dans le pays, afin d’obtenir les meilleurs résultats par rapport aux ODD et en particulier à l’ODD4 dont le but est « d’assurer à tous une éducation de qualité inclusive et de promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie. »

Elle a encouragé les participants à faire preuve de créativité quand ils mettent en adéquation la réalité et le contexte éducatif du Soudan avec les indicateurs.

Les recommandations ressortant de l’atelier ont été notamment d’augmenter les dépenses d’éducation pour qu’elles atteignent six pour cent du PIB et/ou 15 pour cent du budget public, de renforcer la responsabilité, la transparence et la bonne gouvernance à tous les niveaux de l’éducation publique, de formuler des politiques conformes à l’ODD 4 et aux indicateurs choisis au niveau national pour l’éducation et de créer un environnement d’apprentissage approprié dans les écoles intégrant des élèves en situation de handicap.

Les participants ont envisagé l’informatisation des programmes d’enseignement destinés aux jeunes et aux adultes et l’extension de l’apprentissage électronique à l’ensemble des états composant le Soudan. Ils ont également reconnu l’importance d’encourager le secteur privé et/ou d’autres bailleurs à investir dans l’enseignement technique et technologique et de mettre en place un mécanisme de coordination, de pilotage et de suivi de la mise en œuvre des plans et politiques de l’éducation.

Eu égard aux pratiques pédagogiques, il a été recommandé d’abandonner l’apprentissage par cœur au profit de méthodes axées sur l’enfant, d’élaborer des indicateurs précis pour mesurer la maîtrise de la lecture et de l’écriture et d’inclure des programmes de nutrition scolaire appuyés au niveau national par les politiques et les cadres juridiques nationaux. La revalorisation du statut des enseignants est également nécessaire pour améliorer leur satisfaction dans l’emploi et attirer davantage de personnels dans le métier.

Le Soudan est un modèle

L’Équipe nationale qui vient d’être créée pour l’ODD 4 va œuvrer à la mise en œuvre des recommandations d’alignement avec les Stratégies nationales pour l’éducation jusqu’en 2030. L’équipe a lancé au Soudan un processus de compréhension de l’ODD 4, suite à un atelier organisé au Caire par le Bureau régional de l’UNESCO pour l’éducation dans les États arabes, dont l’objectif est d’appuyer les États membres pour qu’ils commencent à élaborer leurs cadres nationaux de suivi. Participant à part entière de l’atelier du Caire, le Soudan est un modèle qui, dans la région arabe, est à la pointe en matière d’ODD 4. Les discussions de groupe seront incorporées dans le prochain plan stratégique quinquennal. L’Équipe nationale pour l’ODD 4 a par ailleurs été encouragée à mettre en place un mécanisme de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre de l’ODD 4.

Ont également participé à l’événement le Directeur général du Département de la planification de l’éducation du Ministère de l’éducation, Dr Mohamed Salim, le Secrétaire général du Conseil national pour la Population, Dr Limia Abdelghaffar, le représentant adjoint de l’UNICEF, Dr Asako Saegusa, le Secrétaire général de la Commission nationale pour l’Éducation, la Science et la Culture, Dr Abdulgadir Noureddin et le représentant de l’UNESCO, Dr Pavel Kroupkine.


Copyright UNESCO

logo-1-ff-blanc

Octobre 2016