Avec Queen of Katwe, Disney met enfin une femme africaine à l’honneur

Les studios Disney ont adapté la vie d’une championne d’échecs ougandaise dans un film sorti en septembre aux États-Unis.

On a tous un faible pour les biopics, ces films qui retracent le destin historique d’hommes et de femmes extraordinaires. Avec son nouveau long-métrage, Queen of Katwe (La Reine de Katwe), Disney raconte l’histoire de Phiona Mutesi, une jeune Ougandaise devenue championne internationale d’échecs.

Non seulement c’est une bonne nouvelle parce que l’histoire de Phiona Mutesi mérite d’être connue, mais aussi pour l’évolution que cela montre dans la culture populaire internationale. Pour ceux qui ne l’avaient pas encore réalisé, il suffit de parcourir la liste des films Disney pour constater que c’est la première fois qu’une femme africaine en est le personnage principal. Un nouveau signe d’une transformation profonde dans la politique du studio américain, bien loin de l’état d’esprit de son fondateur.

Si l’on se félicitait déjà il y a quelque temps de l’absence de prince charmant dans Vaiana, la légende du bout du monde, le dernier dessin animé de la maison aux grandes oreilles, le film Queen of Katwe va encore plus loin. Non seulement le personnage principal s’inspire d’une femme africaine contemporaine, mais ce n’est ni un prince charmant ni un bon samaritain blanc qui va la sauver, juste son intelligence et sa détermination.

queen-of-katwe-2

L’histoire débute en Ouganda en 2007. Une veuve élève seule ses enfants dans une cabane du bidonville de Katwe. L’aînée de la fratrie, Phiona, va découvrir les échecs et se révéler être une prodige, digne de concourir dans des compétitions internationales. Une ascension pleine de rebondissements qui a déjà séduit le public américain et anglais, malgré quelques écueils du genre impossibles à éviter : “Comme toutes les histoires puissantes et positives, il y a beaucoup d’authenticité, de l’intelligence et une intensité émotionnelle irrépressible“, écrit le quotidien britannique The Guardian.

Une réussite à mettre au crédit de la réalisatrice Mira Nair (Salaam Bombay !, Amelia), qui a notamment réuni un casting de grande qualité. Si ce film est une première pour la jeune Madina Nalwanga qui interprète Phiona, c’est la célèbre actrice oscarisée Lupita Nyong’o (12 Years a Slave, Star Wars) qui campe sa mère et l’expérimenté David Oyelowo (A Most Violent year, Selma) qui tient le rôle du coach.


Copyright Konbini.com – Domilola Odufuwa

logo-1-ff-blanc

Octobre 2016