Octobre rose : Une photo pour lutter contre le cancer du sein

Une photo pour lutter contre le cancer du sein

C’est une photo à la fois choc et touchante. La photo d’un couple qui pose devant l’objectif, le buste nu. Elle, n’a plu qu’un sein. Virginie et Vincent, un couple malouin, ont accepté de faire cette photo pour un concours qui sensibilise le public au cancer du sein. Octobre rose se poursuit, une manifestation destinée à sensibiliser au cancer du sein. Parmi les craintes fortes des femmes malades, il y a bien sur l’ablation et le traumatisme que cela peut provoquer.

Le reportage

Intervenantes : Virginie Lizion – Sandrine Sauveur, photographe malouine  –  Reportage d’I. Rettig – B. Van Wassenhove – P. Nau

Virginie travaille dans le tourisme à Saint-Malo et cette année, c’était l’année de ses 40 ans. Une belle année à partager avec Vincent, son compagnon et ses trois enfants. Mais le destin en a décidé autrement. En mars, alors qu’elle prend sa douche en revenant d’un footing, Virginie sent sous ses doigts une drôle de grosseur. Inquiète, elle en parle à son médecin. Le diagnostic est sans appel : cancer du sein.

Une première intervention a lieu très vite pour enlever le nodule mais elle s’avère insuffisante. En avril, il faut de nouveau opérer la jeune femme pour lui retirer le sein droit. Une mutilation qu’elle a bien du mal à accepter comme toutes les femmes qui en sont victimes : « je n’ai pas pu me regarder dans une glace pendant deux mois, confie Virginie, je ne voulais pas voir ma cicatrice ».

PHOTO-THÉRAPIE

C’est alors que Sandrine Sauveur, une amie photographe professionnelle installée à St Malo, lui propose une première séance photo pour la détendre et l’aider à assumer ce nouveau corps. « J’ai déjà photographié des femmes mal en point, raconte Sandrine, et je sais que les séances photo leur font généralement beaucoup de bien ».

Et puis quelques semaines plus tard, Virginie tombe sur le concours lancé par la Cie Estée Lauder, grande société de cosmétiques, le Pink Ribbon photo awardqui chaque année distingue des clichés en lien avec le cancer du sein. Tout de suite, elle à l’idée d’y participer mais pas seule. Elle entraine dans l’aventure Vincent, son compagnon, qui accepte de poser à ses côtés et Sandrine, qui bien sûr va réaliser la photo. « Pour une fois, moi qui travaille plutôt à l’intuition, j’avais vraiment en tête le cliché que je voulais faire ».

Cette photo ne cache rien de la mutilation car Virginie veut mettre à nu la mammectomie, plutôt taboue en général, et révéler ainsi aux yeux de tous ce qu’est la réalité de l’ablation mammaire.

Mais pour la jeune femme, cette photo est surtout une véritable thérapie. Elle va l’aider à s’accepter et à mieux accepter le regard des autres. Cerise sur le gâteau, la photo de Sandrine est retenue parmi les 40 photos finalistes du concours. Elles seront exposées un peu partout en France au cours des prochains mois.

pink_rippon_photo

Quelques données sur le cancer du sein en France :

– Avec environ 54 000 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l’âge.

– 11 900 décès annuels. Mais la mortalité n’a pas augmenté depuis les années 80. Aujourd’hui, plus de 3 cancers du sein sur 4 sont guéris en sachant que tous les types de cancers n’ont pas le même pronostic !

– Moins de 10% des cancers du sein surviennent avant 40 ans. 75% des cancers du sein se déclarent après 50 ans. L’âge moyen au diagnostic est de 61 ans.

 


Copyright France 3

logo-1-ff-blanc

Octobre 2016