Lutte contre le cancer du sein : Une campagne pour encourager les femmes à se faire dépister

rajae-aghzadi-cancer-du-sein

Casablanca, Maroc – Ford MENA a organisé, la semaine dernière, l’édition 2016 de sa campagne de lutte contre le cancer du sein, baptisée «Guerrières en rose», dans une salle de boxe du B-FIT Club à Casablanca. Durant cette journée, des séances de photographie des ex-malades du cancer en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ont été programmées afin de promouvoir ces modèles de courage auprès des femmes atteintes du cancer du sein et les aider à surmonter la maladie. À cette occasion, les ex-malades ont porté la gamme des vêtements et accessoires de la campagne «Guerrières en Rose» qui comprend notamment des écharpes et des T-shirts.

La campagne se veut ainsi une plateforme de dialogue et de sensibilisation autour de cette maladie, offrant une lueur d’espoir aux patientes et sensibilisant au rôle majeur du dépistage précoce. «La mammographie est actuellement le moyen le plus efficace du dépistage précoce des cancers du sein, car il permet de dépister même les calcifications, synonymes de lésions précancéreuses ou de tumeurs mesurant un centimètre et non décelables cliniquement. Le diagnostic est exact dans 90% des cas. Il peut être suivi d’une échographie mammaire, qui permet de déterminer la nature de la masse comme les kystes mammaires, et en cas de seins denses. Le diagnostic est complété par des biopsies», rappelle la Fondation Lalla Selma, prévention et traitement des cancers. Plusieurs ex-malades marocaines du cancer du sein ont également pu apporter leur témoignage. L’une d’entre elles, Latifa El Idrissi, a souligné l’importance des examens réguliers : «Ne sous-estimez pas l’importance d’un diagnostic précoce qui garantit un rétablissement rapide.» Najat Mouhoub est quant à elle revenue sur l’importance de garder le moral pendant la période de traitement de la maladie, indiquant qu’être positive reste le remède fondamental pour lutter efficacement contre le cancer.

Elle a également encouragé toutes les femmes à devenir des combattantes, au lieu de n’être que de simples patientes. Initialement créée pour réunir la communauté des femmes atteintes du cancer du sein et promouvoir celles qui incarnent les valeurs de courage et d’espoir, la campagne «Guerrières en rose» de Ford est aujourd’hui une opération reconnue d’aide et de soutien pour les personnes atteintes de la maladie.

Pour rappel, «Au Maroc, environ 30.000 personnes sont affectées chaque année par le cancer et parmi les femmes atteintes de cette maladie, 34,7% ont un cancer du sein, ce qui représente environ 7.000 nouveaux cas de cancer du sein par an», indique la Fondation Lalla Selma, prévention et traitement des cancers. Cependant, il est important de souligner que de nombreux progrès ont été réalisés en la matière. En effet, toutes les instances internationales crédibles en matière de recherche et de traitement des cancers parlent d’une nouvelle ère dans le domaine de la cancérologie et on parle aujourd’hui de guérison, en particulier pour le cancer du sein. «L’espérance de vie des malades n’a jamais été aussi bonne en termes statistiques et le mot guérison n’est plus aussi tabou qu’il l’était il y a 15 ans. Aujourd’hui, pour le cancer du sein, on guérit. On le traite mieux et de façon plus personnalisée, les interventions chirurgicales sont plus esthétiques, de nombreux médicaments révolutionnent le traitement du cancer du sein et enfin la prévention s’améliore», s’exprimait en septembre dernier le Dr Faouzi Habib à l’occasion de la 13e édition du Cours supérieur franco-maghrébin de sénologie.


Copyright Le Matin.ma

logo-1-ff-blanc

Octobre 2016