La polémique enfle autour de l’ex-Miss Univers Alicia Machado

Dans la course à la Maison Blanche, c’est une “invitée” que l’on n’avait pas vu arriver dans le débat présidentiel.



alicia-machado-2Alicia Machado
, Miss Venezuela 1995 et Miss Univers l’année suivante, est à son corps défendant à l’origine d’un véritable duel entre les candidats Donald Trump et Hillary Clinton. La polémique tourne autour d’une muflerie de la part du candidat républicain. Des commentaires injurieux à propos de l’ancienne reine de beauté que le milliardaire ne cache pas et que l’ex-secrétaire d’Etat s’est fait un plaisir de rappeler à son adversaire lors du débat télévisé les opposant le 26 septembre 2016. “Une des pires choses qu’il ait faites est de l’avoir appelée ‘Miss Piggy’ ou ‘Miss Ménagère’ parce qu’elle était latina. Elle a un nom, Donald ! Elle s’appelle Alicia Machado et elle est devenue américaine. Et vous pouvez être sûr qu’elle votera en novembre”, s’est insurgée Hillary Clinton.

Rappelons qu’Alicia Machado, aujourd’hui star de telenovelas en Amérique du Sud, a remporté le concours de Miss Univers en 1996. Peu de temps après son sacre, la jeune femme prend du poids, mais un homme (accessoirement le propriétaire du concours) la rappelle à l’ordre. Confrontée à la menace de se voir destituée si elle ne perdait pas ses kilos (vingt selon Trump, moins de dix selon elle), la jeune femme, âgée d’à peine 20 ans à l’époque, avait alors entamé un régime express, à la demande du businessman. Ce dernier avait sur ces entrefaites convoqué les journalistes à venir apprécier les progrès de son employée au gymnase.

S’ensuit une descente aux enfers pour la Miss, oscillant entre anorexie et boulimie, et générant au-delà des troubles alimentaires des troubles psychologiques. “J’ai eu beaucoup de problèmes”, a-t-elle révélé mercredi dernier dans l’émission Good Morning America.

Pas franchement déstabilisé par les accusations de sa rivale durant le débat, Donald Trump assure crânement lui avoir au contraire sauvé la mise. Interrogé par Fox News, il raconte : “C’était la gagnante et elle avait massivement pris du poids, c’était un vrai problème […] Donc Hillary est remontée dans le temps et a trouvé cette fille. C’était il y a bien longtemps. Elle en parle comme si c’était Mère Teresa. Ce n’était pas tout à fait ça mais bon, ok. Hillary fait ce qu’elle a à faire.”

Et d’ajouter : “Wow, Hillary la malhonnête a été dupée et manipulée par ma pire Miss Univers qu’elle a fait passer pour un “ange” sans vérifier son passé, qui est atroce !”, a-t-il nargué, faisant allusion sans doute à la couverture de Playboy de la Miss.

Rappelons que la femme du candidat, Melania Trump, avait elle aussi embrassé ce genre d’exercice dans sa carrière de mannequin. Une séance photo ressortie en Une du New York Post récemment et qui n’avait étonnamment pas choqué outre-mesure ce dernier.

“Faire passer Alicia Machado dans le débat pour un parangon de vertu montre à quel point elle manque de jugement”, poursuit-il. “A-t-elle aidé la dégoûtante (regardez sa sextape et son passé) Alicia Machado à devenir citoyenne américaine pour pouvoir utiliser son témoignage dans le débat ?”, finit par s’interroger, dans un tweet sarcastique, le nabab.

Des propos pas franchement élégants, loin de l’étoffe qu’on peut espérer de la part d’un président américain…


Par Stéphanie Laskar – Pur People

logo-1-ff-blanc

Octobre 2016