Sortie de “VIVIR SIN MIEDO” le nouveau titre de Concha BUIKA

vivir-sin-miedo” Buika a la faculté d’émouvoir le public par sa façon passionnelle d’interpréter les chansons, mélange de soul et de jazz sur fond de flamenco”.

Espagnole d’origine  équato-guinéenne, María Concepción Balboa Buika, plus connue sous le nom de Concha Buika, est née le 11 mai 1972 à Palma de Majorque (Espagne). Elle grandit parmi des gitans elle chante en adaptant les mélopées mandingues héritées de sa mère au flamenco ambiant.

Sa musique mêle le flamenco avec le soul, le jazz, le funk et la copla. La voix de Buika possède à la fois les inflexions rauques d’une diva du jazz, les mélismes d’une grande du flamenco et le tempo d’une reine africaine. Selon la Warner Music Spain, son label, c’est l’une des chanteuses les plus singulières du panorama de la musique espagnole actuelle.


buikaC’est lors d’un concert du guitariste de jazz américain Pat Methenyque la jeune Buika décide de devenir chanteuse. En 2000, Buika est enrôlée par le claviériste majorquin Jacob Sureda, avec qui elle chante sur un disque intitulé Mestizüo, paru en 2000. A partir de ce moment là, la carrière de Buika est lancée.

En 2004, elle sort un album en solo intitulé New Afro Spanish Generation, qui ne connaît qu’un succès local. Buika y chante le déracinement (et ses origines équato-guinéenne d’où ses parents émigrèrent), la pauvreté des peuples gitans de Palma de Majorque, mais aussi l’amour et l’espoir.

 


La consécration…

Son second album, Buika sort en 2005 est encensé par la critique. Si la notoriété de la jeune chanteuse se développe vite en Espagne, elle reste encore confidentielle dans le reste de l’Europe.

En 2006, le producteur Javier Limón, fasciné par la voix de Buika, décide de travailler avec elle sur son nouvel opus, Mi Niña Lola. L’album connaît cette fois plus qu’un succès d’estime. Les ventes décollent en Espagne et dans quelques pays d’Europe. Sa voix passe l’Atlantique et le Mexique découvre la chanteuse. L’album fut deux fois récompensé aux Latin Grammy Awards et disque d’or en Espagne.

Quelques mois plus tard parait le DVD du même nom, illustrant sa tournée et comprenant les quelques clips réalisés pour ses titres. Toujours produit par le désormais fidèle Javier Limón, Niña de Fuego, le troisième album de Buika, paraît en 2008.

concha_buika-en-mi-piel   nina-de-fuego


buika-scene


logo-1-ff-blanc

Septembre 2016