86 candidats à l’immigration clandestine arrêtés en Libye

femme-immigreeTripoli, Libye – Au total, 86 candidats à l’immigration clandestine de différentes nationalités africaines ont été arrêtés par une unité de sécurité à l’entrée nord de la ville de Gharyane, à 80 km au sud-ouest de Tripoli, alors qu’ils tentaient de se rendre dans la capitale libyenne, en provenance du sud du pays.

« Une unité du poste de sécurité a pu arrêter le 24 septembre, 68 immigrants illégaux à bord du camion, dont 42 femmes », a indiqué Walid Belhadj, un responsable du poste de sécurité d’al-Hira, dans un communiqué publié sur la page Facebook du conseil municipal de Gharyane.

La même unité a procédé vendredi après-midi à l’arrestation de 18 immigrants illégaux dont des femmes, qui étaient à l’intérieur du réservoir d’eau installé sur le camion.

M. Belhadj a souligné que les membres de l’unité de sécurité du poste d’al-Hira sont déterminés  » à ne céder à aucune complaisance à l’égard de tous ceux qui tenteront de compromettre la sécurité du pays et du citoyen ».

Pays à la fois de transit et de destination de l’immigration, la Libye fait face à une grande vague d’arrivées de migrants clandestins depuis le renversement du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, un phénomène que les nouvelles autorités, confrontées au chaos sécuritaire, sont incapables de juguler.


Copyright PANAPRESS

logo-1-ff-blanc

Septembre 2016